Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Théorie des nombres et nombre imaginaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Théorie des nombres et nombre imaginaire   Sam 15 Mar 2008 - 13:57

Aujourd'hui, je vais aborder un sujet qui est très rarement exposé dans le forum Parsec. Je parle des mathématiques.

Je vous présente des calculs qui concernent le nombre imaginaire, noté i, à partir duquel je solutionne une particularité.

Soit i, tel que son carré vaut -1.

i² = -1

C'est la définition du nombre imaginaire, et par extension c'est la base des nombres complexes.

Je me demandais depuis hier quel était le résultat de i^i (nombre i puissance i). Je m'attendais à obtenir un nombre imaginaire mais je découvre que la valeur est celle d'un nombre réel.

Soit e^(i.pi) = -1 (formule d'Euler)
avec e = 2,7182818286
et pi = 3,1415926535

Alors i = e^(i.pi/2)

et donc i^i = e^(i².pi/2) = e^(-pi/2) = 0,207879576

i^i est un nombre réel et transcendant, bien que i soit un nombre imaginaire et algébrique (non transcendant).

Je trouve aussi que (i ^ i) ^ i vaut 1 / i.
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Théorie des nombres et nombre imaginaire   Dim 16 Mar 2008 - 21:20

En se basant sur le second théorème d'incomplétude de Gödel :
Si T est une théorie cohérente qui satisfait des hypothèses analogues, la cohérence de T, qui peut s'exprimer dans la théorie T, n'est pas démontrable dans T.

On peut en déduire qu'il ne peut exister une théorie de physique qui décrive toute la physique. En clair, jamais on ne verra tout l'univers résumé et contenu dans une équation fondamentale, car c'est un pur fantasme.

L'incomplétude ici reprend, pour résumer, la même observation selon laquelle l'ensemble de tous les ensembles n'est pas un ensemble.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Théorie des nombres et nombre imaginaire   Lun 17 Mar 2008 - 8:32

Un nombre narcissique est un entier égal à la somme des cubes des chiffres qui le composent.

Sigma (i=0) de n * 10^i = Sigma (i=0) de n^3

Exemple : 153 = 1^3 + 5^3 + 3^3


J'ai conçu un petit programme qui calcule les nombres narcissiques de 1 à 1000 :

0 1 153 370 371 407.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Théorie des nombres et nombre imaginaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Théorie des nombres et nombre imaginaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques nombres Astronomiques
» en utilisant les nombres complexes
» Théorie sur la kabbale, la notion de cycle en haute magie (adam)
» >>>>> Quelle est la mission du Mafy ?
» Ecole de Recherche CIMPA-Tipaza, Théorie des nombres et Applications (2016)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Philosophie :: Philosophie générale-
Sauter vers: