Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dilatation du temps ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Emac
Invité



MessageSujet: Dilatation du temps ?   Lun 11 Avr 2011 - 7:46

Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

Je viens de me plonger depuis peu dans la théorie de la relativité restreinte et générale et j'ai un peu de mal à la comprendre. Nottament la partie qui parle de la dilatation du temps.

D'aprés ce que j'en ai lu ou entendu, si une navette spaciale partait pour un voyage d'un an à la vitesse de la lumière, au retour sur terre, les occupants de la navettes aurait vieillit d'un an seulement et ceux de la terre de vingts ans.

Je dois vous dire que pour moi ça n'a pas de sens et j'aimerais bien que quelqu'un puisse m'explique ça.

Merci à tous d'avance pour votre aide. Petit sourire
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Lun 30 Mai 2011 - 7:55

Comme le dit Bongo1981, ce n'est pas le temps lui-même qui se "contracte" ou se "dilate", la relativité porte bien son nom : le temps et l'espace sont relatifs aux observateurs.

Certains théoriciens imaginent l'hypothèse d'une célérité de la lumière variable, mais en y réfléchissant ça contredit le postulat de la relativité : la célérité de la lumière dans le vide est la même dans tous les référentiels.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Lun 30 Mai 2011 - 7:57

Pulstars a écrit:
Comme le dit Bongo1981, ce n'est pas le temps lui-même qui se "contracte" ou se "dilate", la relativité porte bien son nom : le temps et l'espace sont relatifs aux observateurs.

Certains théoriciens imaginent l'hypothèse d'une célérité de la lumière variable, mais en y réfléchissant ça contredit le postulat de la relativité : la célérité de la lumière dans le vide est la même dans tous les référentiels.
Oui mais c'est juste un postulat, c'est à dire une hypothèse simple que l'on suppose vraie et que l'on ne démontre pas.
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Lun 30 Mai 2011 - 8:18

Ah oui, je voulais nuancer un peu plus la position de la DSR (doubly special relativity).
Pour la DSR, il y a un souci avec la relativité et la longueur de Planck, puisque dans un autre référentiel, la longueur de Planck peut être plus petite.

C'est pourquoi il doit y avoir un invariant supplémentaire qui est cette longueur. C'est pourquoi la DSR a pour conséquence d'avoir une vitesse de la lumière variable :
- la vitesse de la lumière dépendrait de l'énergie (et donc de la fréquence) des photons
- la vitesse de la lumière pour une fréquence donnée, resterait la même quelque soit le référentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Lun 30 Mai 2011 - 8:21

Oui, un peu comme un axiome en maths. Relevons que la théorie de la relativité colle avec les faits depuis près d'un siècle. Je ne connais pas de contre-exemple, à ce jour, qui la contredise. Le postulat est crédible, ce qui ne veut pas dire qu'il est vrai.

Je me demande à quoi peuvent bien ressembler les transformations de Lorentz avec le concept de célérité variable, avec c(t) la célérité en fonction du temps. Je pense que chaque observateur a sa propre valeur de c, puisque pour deux temps propres à chaque observateur, t et t', il y a donc forcément des célérités différentes pour chachun des observateurs, telles que c(t) et c(t'). Non ?

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Lun 30 Mai 2011 - 9:15

Citation :
La différence est due à la non-équivalence des référentiels étant donnés que la navette doit accélérer (son vecteur vitesse doit changer) pour pouvoir revenir sur terre.

C'est un peu trop technique pour moi, je ne comprend pas.

Ce que j'en ai compris c'est que la vitesse "ralentit l'intéraction de la matière" ce qui fait que le voyageur fait tout moins moins vite (vieillit, bouge, raisonne) ou que la montre trotte plus doucement. D'ou la "perception pour le voyageur de n'avoir voyagé qu'un an" (C'est délicat d'employer des termes temporels)



Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Lun 30 Mai 2011 - 11:51

La matière n'a rien à voir. Seules les notions de distance et de temps interviennent.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Lun 30 Mai 2011 - 14:07

Pulstars a écrit:
Oui, un peu comme un axiome en maths. Relevons que la théorie de la relativité colle avec les faits depuis près d'un siècle. Je ne connais pas de contre-exemple, à ce jour, qui la contredise. Le postulat est crédible, ce qui ne veut pas dire qu'il est vrai.
Tout à fait, et... en fait il y a plusieurs versions de la théorie de la relativité doublement restreinte... on va dire que les théoriciens avancent à tâton.
En tout cas, dans cette article de Magueijo et Smolin :
http://arxiv.org/PS_cache/hep-th/pdf/0112/0112090v2.pdf
Ils partent sur 4 postulats :
1) Le principe de relativité est valide : toutes les lois de la physique sont les mêmes dans les référentiels galiléens
2) Le principe d'équivalence : dans un champ de gravitation, un référentiel en chute libre est équivalent localement à un référentiel galiléen
3) L'échelle de Planck est un invariant : tous les observateurs s'accordent sur l'échelle d'énergie d'apparition des phénomènes de la gravité quantique
4) Le principe de correspondance : à basse énergieon retrouve la validité des transformations de Lorentz (donc RR et RG valides)
Pulstars a écrit:
Je me demande à quoi peuvent bien ressembler les transformations de Lorentz avec le concept de célérité variable, avec c(t) la célérité en fonction du temps. Je pense que chaque observateur a sa propre valeur de c, puisque pour deux temps propres à chaque observateur, t et t', il y a donc forcément des célérités différentes pour chachun des observateurs, telles que c(t) et c(t'). Non ?
Voici un aperçu page 10 :
http://arxiv.org/PS_cache/gr-qc/pdf/0007/0007036v1.pdf

t'=gamma(t-vx/c²)/DSR
x'=gamma(x-vt)/DSR
y'=y/DSR
z'=z/DSR

avec DSR = 1 - (gamma - 1)*ct/l_P + gamma * v/c * x/l_P
où l_P est la longueur de Planck
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Lun 30 Mai 2011 - 14:12

Emac a écrit:
Citation :
La différence est due à la non-équivalence des référentiels étant donnés que la navette doit accélérer (son vecteur vitesse doit changer) pour pouvoir revenir sur terre.

C'est un peu trop technique pour moi, je ne comprend pas.
Je vais essayer de réexpliquer sans être trop technique.
Tout d'abord les bases de la relativité :
- le principe de relativité : les lois de la physique sont les mêmes dans tous les réfénretiels galiléens. Cela veut dire que si vous êtes en translation rectiligne uniforme, c'est à dire dans un train en ligne droite à vitesse constante (cela est valable aussi pour la voiture), si les fenêtres sont fermées (sans interaction avec l'extérieur), vous ne pouvez savoir si vous êtes en mouvement ou non.
- la vitesse de la lumière est constante : cela veut dire que dans le train, quelque soit votre vitesse, vous mesurerez exactement la même vitesse de la lumière.
Emac a écrit:
Ce que j'en ai compris c'est que la vitesse "ralentit l'intéraction de la matière" ce qui fait que le voyageur fait tout moins moins vite (vieillit, bouge, raisonne) ou que la montre trotte plus doucement. D'ou la "perception pour le voyageur de n'avoir voyagé qu'un an" (C'est délicat d'employer des termes temporels)
Comme le dit Pulstars, vous n'avez pas bien saisi la signification de la théorie de la relativité. Ce n'est pas la matière qui est ralentie par la vitesse. En fait rien n'est ralenti, puisque :
- du point de vue du voyageur, c'est la terre qui bouge, et c'est la terre qui est au ralenti vue par le voyageur
- du point de vue de la terre, c'est le voyageur qui bouge, et c'est le voyageur qui est au ralenti vu par la terre

Et justement, la relativité ne suppose rien sur l'interaction de la matière, d'où sa très grande généralité, et c'est pourquoi la théorie de la relativité a un statut de théorie fondamentale.
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 11:56

C'est vraiment très compliqué à imaginer tout ça Sad

Citation :
- du point de vue du voyageur, c'est la terre qui bouge, et c'est la terre qui est au ralenti vue par le voyageur
- du point de vue de la terre, c'est le voyageur qui bouge, et c'est le voyageur qui est au ralenti vu par la terre

La seconde qui passe sur l'horloge de l'observateur vu par le voyageur dure plus d'une seconde de son propre temps (vu sur sa montre). Et inversement dans l'autre point de vue ?
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 12:04


La notion de mouvement n'a de sens qu'avec une variation de distance d'un objet par rapport à un autre dans un intervalle de temps.

Quand un voyageur quitte la Terre pour un long voyage à grande vitesse, on le définit souvent comme étant l'observateur en mouvement, tandis que la Terre est choisie comme étant au repos.

On peut néanmoins choisir un repère différent : le voyageur et sa fusée sont au repos, et le mouvement étudié est celui de la Terre.

Par exemple, si Clavius est à bord d'un avion dans la stratosphère, et qu'on pousse Clavius qui tombe en chute libre, on pourrait le choisir comme étant l'observateur au repos, c'est-à-dire que dans cette situation c'est la Terre qui se rapproche de lui en accélérant. lol

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 13:15

Emac a écrit:
C'est vraiment très compliqué à imaginer tout ça Sad
Ce n'est "que" le principe de relativité de Galilée, il n'y a pas encore les idées d'Einstein dedans... et franchement ce n'est pas compliqué du tout.
Emac a écrit:
Citation :
- du point de vue du voyageur, c'est la terre qui bouge, et c'est la terre qui est au ralenti vue par le voyageur
- du point de vue de la terre, c'est le voyageur qui bouge, et c'est le voyageur qui est au ralenti vu par la terre

La seconde qui passe sur l'horloge de l'observateur vu par le voyageur dure plus d'une seconde de son propre temps (vu sur sa montre). Et inversement dans l'autre point de vue ?
Oui, chacun voit l'horloge de l'autre battre plus lentement que la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 13:21

Ok ça j'ai compris alors je reformule :

- Dans le premier point de vue (fusée au repos), la seconde qui passe sur l'horloge de l'observateur vu par le voyageur dure plus d'une seconde de son propre temps (vu sur sa montre).

-Et inversement dans l'autre point de vue (terre au repos)

Est ce que ça c'est bon ?

Maintenant si vous me dites que ce que je viens de dire est correcte, cela signifie donc que l'observateur au repos par rapport à la terre en mouvement (1er point de vue) a un temps sur sa montre qui avance par rapport à celle de l'observateur ?

Est ce que c'est toujours bon ?

Si c'est toujours bon, ce décalage c'est la dilatation du temps ?
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 13:42

Moui,

Vous avez une façon de rédiger tellement pas clair...

Enfin bref, ce phénomène de dilatation relativiste du temps s'observe dans les deux référentiels :
- pour l'observateur terrestre, qui voit le temps du voyageur dans la fusée fonctionner au ralenti
- pour l'observateur de la fusée, qui voit le temps de l'observateur terrestre fonctionner au ralenti

Là on n'a pas avancé depuis le premier poste, je n'ai fait que dire et redire exactement la même chose de 6 façons différentes...
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 13:57

En tout cas merci d'y voir clair.

Vous dites "il voit le temps de l'observateur fonctionner au ralentit" mais est ce qu'il fonctionne véritablement au ralenti ?
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 14:36

Emac a écrit:
Vous dites "il voit le temps de l'observateur fonctionner au ralentit" mais est ce qu'il fonctionne véritablement au ralenti ?
Qu'est-ce que vous entendez par véritablement ?
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 16:08

Je m'explique :

Imaginons quatre observateurs.

Le premier reste sur terre et les trois autres partent chacun dans une fusée mais à des vitesses différentes.
Lorsque les trois observateurs (au repos) constaterons une seconde sur leur montre, ils observerons tous un temps différent sur la montre de l'observateur resté sur terre (en mouvement).

Quelle heure noté par les trois observateurs au repos, concernant l'observateur resté sur terre, est la bonne ?

Ca ne peux pas être les trois à la fois, je ne vois pas pourquoi privilégier l'un plus que l'autre.
Si ça n'est aucune des trois, y a t'il véritablement eu un ralentissement du temps pour l'observateur en mouvement ?

Et j'en viendrais même à me demander si ça n'est pas l'observateur au repos qui subit la dilatation du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 16:17

Citation :
Et j'en viendrais même à me demander si ça n'est pas l'observateur au repos qui subit la dilatation du temps.

Et j'en viendrais même à me demander si ça n'est pas les observateurs au repos qui subissent la dilatation du temps.
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mar 31 Mai 2011 - 21:05

Anonymous a écrit:
Je m'explique :

Imaginons quatre observateurs.

Le premier reste sur terre et les trois autres partent chacun dans une fusée mais à des vitesses différentes.
On a qu'à dire :
- le premier à v1=0 (on est dans le référentiel terrestre)
- le second à v2 par rapport à celui qui est sur terre
- le 3ème à v3 idem
- le 4ème à v4 idem
Anonymous a écrit:
Lorsque les trois observateurs (au repos) constaterons une seconde sur leur montre, ils observerons tous un temps différent sur la montre de l'observateur resté sur terre (en mouvement).
Le premier observe t1=1 s
Le second : t1/sqrt(1-v2²/c²)
Le troisième : t1/sqrt(1-v3²/c²)
Le quatrième : t1/sqrt(1-v4²/c²)
Anonymous a écrit:
Quelle heure noté par les trois observateurs au repos, concernant l'observateur resté sur terre, est la bonne ?
Elles sont toutes bonnes.
La question n'a aucun sens. Je te donne un autre exemple : quelle est ma vitesse ? sachant que je marche à 5 km/h dans un train qui va à 300 km/h par rapport aux voies, et que je croise un train qui va dans l'autre sens à 300 km/h en sens inverse ?
5 km/h par rapport à une personne assise dans mon train
305 km/h par rapport au sol
605 km/h par rapport à une personne assise dans le train dans l'autre sens.

Quelle est ma vraie vitesse ? Ca n'a aucun sens, quelles est ma vitesse par rapport à quoi a un sens.
Anonymous a écrit:
Ca ne peux pas être les trois à la fois, je ne vois pas pourquoi privilégier l'un plus que l'autre.
Si ça n'est aucune des trois, y a t'il véritablement eu un ralentissement du temps pour l'observateur en mouvement ?

Et j'en viendrais même à me demander si ça n'est pas l'observateur au repos qui subit la dilatation du temps.
Tous la subissent comme il ne la subissent pas, ça dépend du point de vue.
Anonymous a écrit:
Citation :
Et j'en viendrais même à me demander si ça n'est pas l'observateur au repos qui subit la dilatation du temps.

Et j'en viendrais même à me demander si ça n'est pas les observateurs au repos qui subissent la dilatation du temps.
Au repos par rapport à quoi ? Il y a dilatation du temps mais toujours par rapport à un autre référentiel...

Je pense que vous n'avez pas bien saisi la subtilité de la relativité du mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mer 1 Juin 2011 - 6:49

Ce que dit Bongo1981 depuis le début est parfaitement clair.
Les difficultés de la vulgarisation scientifique proviennent souvent de la confusion dans la compréhension du langage. Peut-être faudrait-il par commencer par les définitions de base : référentiel, géométrie spatio-temporelle, transformations de Lorentz...

En théorie de la relativité, la mesure du temps (et de la distance) est valable quelque soit l'observateur, les temps diffèrent selon les observateurs c'est parce que le temps et l'espace sont relatifs. Toute la difficulté de comprendre la théorie de la relativité provient de mauvaises habitudes comme le préjugé newtonien du temps absolu et de la distance absolue. Il ne faut jamais croire qu'une connaissance est immuable, ce serait ne plus être capable de concevoir les choses autrement.

Peut-être que, pour expliquer la relativité d'Einstein, il faudrait commencer par décrire la relativité galiléenne si celle-ci n'est pas une connaissance acquise.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mer 1 Juin 2011 - 7:50

Je sens que je vous embête avec toutes mes questions, j'en ai plus pour trés longtemps.

Si je devais définir la dilatation du temps, je dirais :

Constatation du ralentissement du temps d'un corps en mouvement par un corps au repos.
Mais surtout pas l'inverse !

Est ce que c'est bon ?
Revenir en haut Aller en bas
bongo1981
Nébuleuse
Nébuleuse


Masculin Nombre de messages : 325
Localisation : Paris
Emploi : Sciences & Techniques
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mer 1 Juin 2011 - 9:10

Emac a écrit:
Je sens que je vous embête avec toutes mes questions, j'en ai plus pour trés longtemps.
Vous ne nous embêtez pas, mais bon... c'est un sujet difficile.

D'abord quelques lectures :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Relativit%C3%A9_galil%C3%A9enne
http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_relativit%C3%A9

Et un dossier de vulgarisation :
http://www.techno-science.net/?onglet=articles&article=39
Emac a écrit:
Si je devais définir la dilatation du temps, je dirais :
Une autre remarque, la diltation du temps n'est pas une définition, c'est un effet physique.
Emac a écrit:
Constatation du ralentissement du temps d'un corps en mouvement par un corps au repos.
Mais surtout pas l'inverse !

Est ce que c'est bon ?
C'est faux, vous n'avez toujours pas saisi ce que je vous ai expliqué tout au long du topic. Il n'y a pas de corps au repos et pas de corps en mouvement dans l'absolu. Soit votre phrase est mal formulée, soit vous faites un contre-sens total (et donc vous n'avez rien compris depuis votre premier poste sur le topic).
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mer 1 Juin 2011 - 9:25

Les savoirs intuitifs dits du "bon sens" contredisent souvent les connaissances révélées par les observations et par les maths.

Le paradoxe des anniversaires en est un exemple. Combien faut-il réunir de personnes pour qu'au moins deux personnes aient la même date d'anniversaire ? Et combien faut-il réunir de personnes pour que 50% des personnes réunies aient entre elles la même date d'anniversaire ? L'intuition suggèrera que la probabilité est faible alors que la théorie de la probabilité (avec expériences à l'appui) infirme ce que l'intuition suggère. Ne jamais se fier à l'intuition.

Avec la théorie de la relativité, c'est pareil, il ne faut pas se fier aux impressions intuitives qui peuvent conduire à des interprétations erronées de la théorie. Pour comprendre la relativité d'Einstein, il faut d'abord connaître les bases de la relativité galiléenne : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rentiel_galil%C3%A9en et connaître aussi la notion de repère cartésien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rep%C3%A8re_cart%C3%A9sien Ainsi, avec la relativité d'Einstein, les maths décrivent un phénomène observé expérimentalement et peuvent même prédire des phénomènes liés à l'espace-temps.

Supposons un cosmonaute (observateur en mouvement) à bord d'une fusée selon un mouvement accéléré vers un trou noir. Un observateur au repos constate la chute accélérée du cosmonaute vers le trou noir (la vitesse relative entre l'observateur au repos et le trou noir est nulle). Ainsi, si le cosmonaute émet un bip toutes les secondes avec son chronomètre, ce bip paraîtra (pour l'observateur au repos) de plus en plus espacé dans le temps, il ralentit. Tandis que le cosmonaute, lui, observera un bip régulier toutes les secondes. La mesure du temps par chaque observateur est une réalité, ce n'est pas une illusion d'optique ni une quelconque altération de la matière.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mer 1 Juin 2011 - 9:43

Je ne vais pas parler de corps en mouvement ou de corps au repos.

Ce que je ne comprend pas c'est la différence entre la perception du temps qui passe (ou le voyageur constate visuellement que le temps qu'il voit sur la montre de l'observateur est différent de celui sur sa montre) et l'effet que produit le temps sur le voyageur (il est plus jeune).

On constate quand même à son retour sur terre, que son corps (de la matière en l'ocurrence) a vieillit moins vite que celui de l'observateur :

Citation :
Le voyage se fait le plus confortablement possible, avec une phase où le vaisseau acquiert sa vitesse nominale, puis reste à cette vitesse pendant la majeure partie du temps. A son retour, il s'est écoulé 21 ans, Franck a vieillit de 21 ans, mais pour Fred, il ne s'est écoulé qu'une année.

Vous ne pouvez pas nier qu'il n'y a pas eu un effet sur la matière !?
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mer 1 Juin 2011 - 9:49

Il ne s'agit pas du temps psychologique, où les gens ont l'impression que la semaine de vacances a passé vite, ou quand le temps a paru long au boulot.

La relativité concerne l'espace-temps. La matière et l'énergie font partie intégrante de l'espace-temps. Sans espace-temps il n'y a rien.

L'espace-temps a une portée plus générale que le seul concept de matière. La mesure quantitative du temps et de la distance par les observateurs est une réalité, c'est le cas des satellites GPS par exemple.

Quand dans la publicité l'actrice Jane Fonda met de la crème anti-âge sur sa peau, elle rajeunit, donc elle a réussi à ralentir le temps ? Pour remonter le temps, on saute à pieds joints dans une piscine de crème anti-âge. lol
Il faut distinguer la vitesse des réactions chimiques et l'écoulement relatif du temps, la relativité concerne le temps lui-même. Si la matière n'existait nulle part, la notion d'espace et de temps ne voudrait plus rien dire.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Emac
Invité



MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Mer 1 Juin 2011 - 9:59

Je ne parle absolument pas du temps psychologique.

J'ai dit :

Si on compare l'observateur et le voyageur au retour de celui ci, on constate que l'observateur est clairement plus vieux !

J'aurais pu également dire :

Si on compare la montre de l'observateur et celle du voyageur au retour de celui ci, on constate clairement que la montre du voyageur retarde de plusieurs années sur celle de l'observateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dilatation du temps ?   Aujourd'hui à 4:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Dilatation du temps ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dilatation du temps et contraction des longueurs
» Dilatation du temp
» Qu'est-ce qui marque le passage du Moyen Age aux temps modernes ?
» Raymond Panikkar, une christophanie pour notre temps
» il bouge tout le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Astronomie & sciences de l'Univers :: Cosmologie-
Sauter vers: