Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Crackpotes et Science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Crackpotes et Science   Lun 11 Aoû 2008 - 11:56

Le crackpote (crackpot en anglais) est à la discussion scientifique ce que le troll est à la discussion ordinaire sur internet. Comment donc se prémunir lorsque l'on discute sérieusement de science dans un forum ?

La science c'est un peu le contraire de l’humour : selon Desproges, on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui, tandis qu'en science on peut parler avec tout le monde, mais pas de n'importe quoi. Ainsi, il est parfois nécessaire de couper court à certaines conversations, et de dire stop. La science n’a pas à être démocratique (dans le sens où tout un chacun peut avoir sa propre science) ou à penser que toutes les opinions sur le monde se valent. Qui prendrait aujourd’hui au sérieux quelqu'un qui affirme que la Terre est plate, qu'elle repose sur le dos de quatre éléphants roses eux-mêmes appuyés sur la carapace d'une grande tortue sénile ?

Pourtant, dans les conversations scientifiques, on voit quelquefois planer des inepties du même ordre, prétendant que la relativité restreinte n’est qu’une spéculation et une vaste fumisterie, que la division par zéro est possible ou que 0.9999999.... ne pourra jamais être égal à un. Ce fut le cas dans le forum Parsec quelquefois, et c'est une tendance récurrente dans un autre forum que je connais et dans lequel je n'ai plus guère envie de remettre les pieds.

Que les choses soient claires : il y a une démarcation entre l’interrogation scientifique, la discussion, le questionnement légitime, voire le débat scientifique un peu houleux, et certains fils qui dérapent à cause de certains intervenants qui, à l’ignorance ou à la mauvaise compréhension scientifique, ajoutent la mauvaise foi, un certain entêtement dogmatique, une audition sélective, et une arrogance désarmante.

Comment reconnaît-on un crackpote ?
Certains critères ne trompent pas : l'affirmation prétentieuse qu'Einstein s’est trompé, que le mouvement perpétuel est une réalité, que la science officielle ne reconnaît pas le génie du crackpote ou que tous les physiciens depuis 100 ans sont pris pour des imbéciles heureux par ce même crackpote.

La crackpotitude, ou crackpot'attitude, est par définition un sport olympique réservé aux physiciens et aux mathématiciens amateurs et naïfs, proposant des théories complètement déconnectées de la réalité physique concrète quiils cotoient et qu'ils utilisent pourtant quotidiennement (ne soyez pas hypocrites, les crackpotes, par exemple si vous ne croyez pas à la théorie de la relativité générale, il vaut mieux que vous évitiez d'utiliser le GPS). Des sciences comme la biologie ne sont pas assez mathématisées pour donner consistance au phénomène du crackpote.


Voici comment déceler la crackoptitude :



- Faire des déclarations qui sont largement convenues pour être fausses ou clairement dénuées de sens, ou dépourvues de logique.

- Faire des déclarations qui sont respectées malgré le soin apporté à la correction.

- Faire des expériences de pensée qui contredisent les résultats d'une large expérience réelle acceptée.

- Faire des fautes fréquentes.

- Revendiquer sans preuve que la mécanique quantique est fondamentalement erronée.

- Souligner que vous avez été à l'école, comme si cela était une preuve de raison.

- Commencer la description d'une "théorie" en disant combien de temps vous avez travaillé sur celui-ci, tout en insistant sur le fait que vous avez travaillé sur vous-même.

- Envoyer ladite "théorie" à quelqu'un que vous ne connaissez pas personnellement et en lui demandant de ne pas parler à personne d'autre à ce sujet, de peur que vos idées seront volées.

- Offrir des prix en argent à toute personne qui prouve et / ou d'éventuels défauts dans votre théorie.

- Inventer de nouveaux termes et néologismes, et les utiliser, sans les définir correctement.


- Déclarer dans le sens de "je ne suis pas bon en maths, mais ma théorie est théoriquement droite, de sorte que j'ai besoin de quelqu'un pour l'exprimer en termes d'équations".

-Faire valoir que, si il établit que la théorie prédit correctement les phénomènes, il n'explique pas pourquoi ils se produisent, ou ne fournit pas l'explication d'un "mécanisme".

- Le crackpote se compare favorablement à Einstein ou à Newton, ou déclare concurrentiellement sans preuve que la relativité générale ou la théorie de la gravitation est fondamentalement erronée.

- Demander que son travail est à la fine pointe d'un «changement de paradigme».

- Le crackpote suggère qu'il mérite un prix Nobel.

- Utilisation de la science-fiction de travaux ou de mythes comme s'ils étaient des faits avérés.


- Par exemple, parler de «The Field Equation of Evans" lorsque votre nom se trouve être Evans.

- Parler de combien est l'importance de la "théorie", mais sans jamais l'expliquer.

- Utilisation de l'expression "scientifique rigide réactionnaire" contre les sceptiques.


- Par exemple, affirmer hors contexte et sans preuve que Feynman était un adversaire privé de la relativité, en déduisant les lectures entre les lignes dans ses manuels de physique qu'il a publiés.

- Affirmer sans preuve que vos théories ont été élaborées par une civilisation extraterrestre. (Là on reconnaîtra ici un fameux cas français célèbre).


- Comparaison des adversaires avec des nazis, des stormtroopers, ou des chemises brunes.

- Le crackpote "scientifique" se dit victime d'une "conspiration" afin de prétendre que son travail est vrai et mérite la renommée, etc.

- Le crackpote se compare à Galileo Galiléi, syndrome victimaire, qui donne à penser qu'en ces temps modernes l'Inquisition existe toujours.


- Revendication que vous avez une théorie révolutionnaire mais ne donnant aucune prédictions testables.


Cas cliniques :

Le forum suivant parle d'un cas chronique sévère : http://forums.futura-sciences.com/thread26850.html

Nous pouvons aussi évoquer le cas de deux jumeaux célèbres (eux-mêmes déguisés parfois en cosmonaute et qui ont eu recours à de la chirurgie esthétique mais ils ont été lâchement défigurés par leur toubib), ainsi qu'un pauvre type qui s'inspire de lettres anonymes écrites par des aliens autoproclamés pour faire de la mécanique des fluides. Pourquoi ne pas s'inspirer du Coran pendant qu'on y est ?

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Clavius
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: Crackpotes et Science   Lun 11 Aoû 2008 - 16:49

Salut

Citation :
La science c'est un peu le contraire de l’humour

Pas forcément, on peut très bien faire une démonstration scientifique en employant de temps à autre un peu d'humour. Je le fais souvent lors de mes conférences, et ça plait aux gens. C'est d'ailleurs un bon moyen pour les aider à retenir les choses.

Citation :
Qui prendrait aujourd’hui au sérieux quelqu'un qui affirme que la Terre est plate

Les créationistes, hélas ...

_________________
Astronomiquement Votre, Clavius

http://ceraastronomie.wifeo.com/
http://www.cera-astronomie.com/
http://pollution-lumineuse.wifeo.com/
http://claviuslechti.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal
avatar

Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Crackpotes et Science   Lun 11 Aoû 2008 - 17:04

Il faut faire la différence entre raconter des blagues, qui peut être un moyen mnémotechnique, et rigoler, qui peut faire perdre sa rigueur à la science : on peut très bien raconter des blagues en gardant toute sa rigueur. Mais on ne peut pas se permettre de rigoler en science, si dans la rigolade il y a cette dimension anti-rigoureuse qui se fout de tout. Je crois que c'est surtout ça que voulait dire Pulstars.

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Crackpotes et Science   Lun 11 Aoû 2008 - 17:05

Clavius a écrit:
Salut

Citation :
La science c'est un peu le contraire de l’humour

Pas forcément, on peut très bien faire une démonstration scientifique en employant de temps à autre un peu d'humour. Je le fais souvent lors de mes conférences, et ça plait aux gens. C'est d'ailleurs un bon moyen pour les aider à retenir les choses.

Bien que l'on puisse associer la science et l'humour, les deux sont deux choses différentes. Ce que je veux dire, c'est que la science concerne tout le monde, à condition de rester dans un cadre rationnel objectif et empirique. La science ne consiste pas à raconter n'importe quoi : les opinions ne se valent pas toutes, ce sont les faits qui tranchent.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crackpotes et Science   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crackpotes et Science
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: Vulgarisation scientifique :: Vulgarisation scientifique-
Sauter vers: