Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dictionnaire astronomique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal
avatar

Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Dictionnaire astronomique   Mer 13 Oct 2004 - 18:34

A
Accélération de la pesanteur (g) : Accélération due à la pesanteur (ou gravité), à la surface de la Terre.
Amas : Groupement d'étoiles ou de galaxies dont la cohésion d'ensemble est assurée par la gravitation.
Amerrissage : Technique de retour sur Terre qui consiste à se poser sur la mer, utilisée dans les tout premiers vols spatiaux.
Année-lumière (A.L.) : Distance parcourue par la lumière en 1 an .
Aphélie : Point d’une orbite la plus éloignée du corps autour duquel il tourne. Contraire de Périhélie.
Ascension droite : Equivalent de la longitude dans le ciel ; utilisée pour repérer la position d'un astre. Comptée vers l'est en heures, minutes et secondes à partir du point vernal, point où écliptique croise l'équateur céleste.
Astéroïde : Petit corps du système solaire souvent constitué de roches et qui gravite entre Mars et Jupiter et même ailleurs...
Astronautique : Science qui étudie les vols spatiaux.
Astrophysique : Branche de l'astronomie qui étudie l'évolution des astres.
Atome : La plus petite particule d'un élément. L'atome possède un noyau de particules chargées positivement ( protons ), généralement liées à un nombre équivalent de particules neutres (neutrons ), entourées de particules plus petites, chargé négativement ( électrons ).
B
Big bang : Explosion primordiale d'où aurait surgi tout l'Univers.
Big crunch : Hypothèse d’une fin possible de l'Univers qui s'effondrerait sur lui-même.
Booster (propulseur auxiliaire) : Fusée indépendante qui assiste le moteur principal de la fusée.

C
Cardan : Système de suspension permettant à un instrument de pivoter.
CCD : Système d'imagerie électronique utilisé en astronomie.
Champ : Quantité de ciel visible avec un instrument particulier. Les jumelles ont un champ de vision de plusieurs degrés ; avec un télescope, il peut être d'un degré ou moins encore.
Charge utile : Charge, appareils ou instruments transportés dans l'espace par un lanceur.
Comète : Corps de glaces et de poussières, orbitant autour du Soleil. Les comètes qui s'approchent du Soleil libèrent une traînée de gaz et de poussières.
Conjonction : Rapprochement apparent de 2 astres (une planète et une étoile, 2 planètes, la Lune et une étoile) dans notre ciel. Désigne également l'alignement d'une planète avec la Terre et le Soleil (la planète nous est alors invisible).
Constellation : Groupe d'étoiles vu dans le ciel, dont le nom est souvent lié à la mythologie grecque.
Cordes cosmiques : Filament d'énergie de dimension infime qui serait apparu peu après le Big bang, selon certains physiciens.
Cosmologie : Etude de l'Univers, de sa formation et de son évolution.
Cosmonaute : Terme utilisé par les Russes pour désigner un voyageur de l'espace (les Américains utilisent le terme d'astronaute et les Européens celui de spationaute).
Couronne : Couche de gaz ionisé, très chaud, qui marque la limite externe de l'atmosphère des étoiles. Celle du Soleil est visible durant les éclipses totales.
D
Déclinaison : Equivalent de la latitude dans le ciel ; utilisée pour repérer la position d'un astre. Comptée en degrés, minutes et secondes, d'arc vers le Nord ou vers le Sud à partir de l'équateur céleste.
Degrés, minutes et secondes d'arc : Unité de mesure des angles. Un cercle mesure 360 degrés (°). Chaque degré se divise en 60 minutes ('), chaque minute en 60 secondes (''). On les appelle souvent minutes d'arc, et secondes d'arc, pour éviter la confusion avec les unités de temps.
Descente : Trajectoire d'un vaisseau spatial de retour vers la surface de la Terre.
Désorbitage : Processus qui consiste à quitter son orbite avant la descente dans l'atmosphère terrestre.
Dimensions : Grandeurs mesurables dans l'espace-temps : un espace à 1 dimension est en ligne ; un espace à 2 dimensions est une surface ; un espace à 3 dimensions est un volume ; la 4eme dimension est le temps. Des mathématiciens ont suggéré d'autres dimensions.
Durée de combustion : Période pendant laquelle le combustible est consommé dans les moteurs.
E
Eclipse : Lors d'une éclipse solaire, la Lune occulte le Soleil; lors d'une éclipse lunaire, la Lune passe dans l'ombre de la Terre.
Ecliptique : Plan dans lequel gravitent la plupart des planètes du système Solaire. Inversement, l'écliptique désigne donc la trajectoire apparente que suit le Soleil dans notre ciel au fil de l'année.
Effet de Serre : Elévation de la température de l'atmosphère, provoquée par des gaz, comme le dioxyde de Carbonne, qui piègent la lumière solaire.
Electron : Voir atome.
Elément : Substance composée d'un seul type d'atome, comme l'hydrogène, l'oxygène ou le fer. Sur la Terre, la plupart des substances se composent de différents types d'atomes liés entre eux chimiquement.
Elliptique : Qui a la forme d'un ovale symétrique ou d'une ellipse.
Equateur céleste : Projection, sur le ciel, de l'équateur terrestre.
Equipement portable de survie (PLSS) : Equipement de survie que les astronautes portent sur le dos .
Eruption solaire : Jaillissement de gaz brûlants à la surface du Soleil.
ESA : Agence spatiale européenne, équivalent européen de la NASA.
Espace-temps : Trame à 4 dimensions qui permettent de décrire notre Univers.
Etoile : Boule de gaz, principalement de l'hydrogène, qui brille grâce aux réactions nucléaires dont son coeur est le siège .Les étoiles passent la majeure partie de leur vie à brûler leur hydrogène. Une fois ce combustible épuisé, elles s'acheminent assez vite vers une fin plus ou moins grandiose.
Etoile filante : Débris provenant de la queue d'une comète brûlant en contact de l'atmosphère terrestre en laissant dans le ciel une traînée lumineuse.
Etoile à neutron : Etoile devenue extrêmement compacte et où les protons et les électrons ont fusionné en neutrons. Les étoiles à neutrons concentrent la masse d'une étoile ordinaire dans la taille d'une grande ville.
Extraterrestre : Venant d'une autre planète que la Terre.
F
Force : Attraction ou répulsion entre 2 corps qui n'ont aucun lien physique entre eux.
Forces fondamentales : Les 4 forces de base de l'Univers : gravitation, force nucléaire forte, force nucléaire faible et force électromagnétique.
Fréquence : Nombre de vibrations d'une onde (électromagnétique par exemple) par unité de temps. Plus la fréquence du monde est grande plus sa longueur d'onde est courte.
Frottement : Force qui s'oppose au mouvement quand 2 objets entrent en contact.
G
Galaxie : Ensemble de gaz, de poussières et de milliards d'étoiles. Les galaxies sont spirales, elliptiques ou irrégulières. Nous vivons dans une galaxie spirale appelée Voie lactée.
Géante rouge : Etoile de 10 à 100 fois la taille du Soleil, proche de sa fin.
Gravitation : Particule supposée transmettre la force de gravitation. Jusqu'à présent, son existence n'a pas été prouvée.
G.P.S : (Global Positioning System) Réseau de satellites qui transmet des signaux servant à calculer avec précision sa position sur Terre.
H
Hypersonique : Vitesse 5 fois supérieure à celle du son ; son dont la fréquence ne peut être détectée par l'oreille humaine.
I
Ignition : Mise à feu d'un moteur de fusée.
Injection : Nouvelle mise à feu d'une fusée destinée à lui faire suivre une nouvelle trajectoire.
Ioniser : Fait de retirer un électron (ou, phénomène moins fréquent, d'ajouter un électron) à un atome pour former un ion chargé.
Isotope : Type d'atome dans lequel le nombre de neutrons diffère du nombre de protons.
J
Jour : Temps que met la Terre pour accomplir une rotation sur elle-même.
K
Kelvin : Unité de mesure de température qui n’est pas basée sur l’ébullition et la glaciation de l’eau. Il faut rajouter 273 pour avoir la température en Degrés Celsius.
L
Lanceur : Fusée qui place un vaisseau spatial en orbite.
Latitude : Distance angulaire séparant un point du globe terrestre (ou d'une autre planète) de son équateur. Comptée de 0° à 90° vers le Nord ou vers le Sud.
Limbe : Bord extérieur du disque du Soleil, de la Lune ou d'une planète.
Longitude : Sur le globe terrestre (ou d'une autre planète), distance angulaire entre le méridien passant par un point donné et un méridien choisi comme origine (pour la Terre, c'est le méridien de Greenwich).
Longueur d'onde : Distance entre deux crêtes consécutives d'une onde.
Lumière visible : Seul type de rayonnement électromagnétique perceptible par l'oeil humain.
Lune : Voir satellite.
M
Magnétomètre : Instrument de mesure de l'intensité d'un champ magnétique.
Magnétosphère : Volume d'espace marquant la zone d'influence magnétique d'une planète.
Magnitude apparente : Eclat d'une étoile ou d'un autre objet vu dans le ciel. Les étoiles les moins brillantes ont des magnitudes élevées ; les plus brillantes ont des magnitudes négatives. Les étoiles les plus faibles, détectables par les grands télescopes peuvent avoir une magnitude de +30 ; le Soleil a une magnitude de -26. La magnitude apparente dépend de la distance de l'astre ; la magnitude absolue est l'éclat perçu d'une distance évaluée à 32,6 années-lumière.
Masse : Quantité de matière contenue dans un corps. La masse mesure l'attraction gravitationnelle que peut exercer un corps, ainsi que sa résistance à une accélération.
Matière : Tout ce qui constitue un corps et occupe de l'espace. La matière peut être sous forme de gaz, de plasma, liquide, ou solide.
Matière noire (ou sombre) : Matière que nous ne pouvons pas voir directement. On pense que 90% de l'Univers est fait de matière noire.
Mer : Zone de dépression sombre, à la surface de la Lune.
Méridien : Toute ligne nord-sud courant à la surface d'une planète.
Météore : Tout phénomène lumineux de l'atmosphère terrestre : Les aurores, les étoiles filantes, les éclairs sont des météores.
Météorite : Fragment d'astéroïde ou de comète qui gravite dans l'espace interplanétaire et qui peut à l'occasion percuter une planète ou un satellite.
Micropesanteur : Très faible pesanteur ressentie dans un vaisseau en orbite.
Minéral : Substance inorganique (ni animale, ni végétale) minerai obtenu par extraction.
Molécule : Atome liés chimiquement entre eux pour créer une substance distincte. L'eau par exemple est constituée de 2 atomes d'hydrogène et d'1 atome d'oxygène.
Moteur-fusée : propulseur renfermant le propergol nécessaire à son fonctionnement.
N
Naine blanche : Petite étoile, très compacte, dont la masse ne dépasse pas 1,4 fois la masse du Soleil. Les naines blanches ont la taille d'une planète mais la masse d'une étoile normale.
NASA : National Aeronautic & Space Adminnistration : agence spaciale américaine.
Nébuleuse : Nuage de gaz et de poussières. Certaines nébuleuses sont éclairées par la lumière d'étoiles proches.
Neutron : Voir Atome.
Neutrino : Particule électriquement neutre, de très petite masse, produite au cours de réactions nucléaires.
Nombre de mach : Unité de mesure d'une vitesse par rapport à celle du son. Un avion qui vole à mach 1 ou 2 vole à 1 ou 2 fois la vitesse du son.
Noyau de la Terre : Partie centrale du globe terrestre, extrêmement dense, constituée de fer et de nickel, représentant 33% de la masse totale de la Terre.
O
Onde : Ondulation à la surface de l'eau ou d'un autre liquide ; ondulation dans un champ électromagnétique.
Orbite : Trajectoire circulaire ou elliptique d'un corps autour d'un autre, plus massif, sous l'influence de la gravitation.
OVNI : Objet volant non identifié : tout phénomène inexpliqué aperçu dans le ciel.
P
Paradoxe : Résultat apparemment contraire à la raison. Le paradoxe des jumeaux, par exemple, est l'idée (fondée sur la théorie de la relativité restreinte ) que 2 jumeaux, dont l'un voyage à une vitesse proche de la lumière, ne vieilliront pas à la même vitesse l'un et l'autre .
Particule chargée : Particule qui possède une charge électrique.
Particule fondamentales : Particule qui ne peut être divisée en quelque chose de plus petit.
Périhélie : Point d’une orbite la plus proche du corps autour duquel il tourne. Contraire d’aphélie.
Pesanteur : Force de gravitation qui s'exerce à la surface d'un astre.
Photon : Particule de lumière, ou d'un autre rayonnement électromagnétique.
Photosphère : Région de l'atmosphère solaire qui émet l'essentiel de la lumière visible.
Physique quantique : Théorie apparue au début du siècle et qui décrit depuis le comportement des particules subatomiques et des photons. Certaines de ses prédictions défient l'entendement. Elle dit notamment que les objets qu'elle décrit peuvent tantôt se comporter comme des ondes et tantôt comme des corpuscules. Elle dit aussi que la vitesse et la position d'une particule ne peuvent être déterminées simultanément : si l'on connaît l'une, il régnera automatiquement un flou sur l'autre.
Plan focal : Plan sur lequel les rayons lumineux issus d'un astre convergent pour former une image.
Planète : Corps céleste qui gravite autour du Soleil ou d'une autre étoile.
Planètes extérieures : Planètes les plus éloignées du Soleil : Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Toutes sauf Pluton sont constituées principalement de gaz (planètes gazeuses).
Planètes gazeuses : Voir planètes extérieures.
Planètes intérieures : Les quatre planètes rocheuses qui gravitent près du Soleil : Mercure, Vénus, la Terre et Mars.
Planètes rocheuses : Voir planètes intérieures.
Planétésimaux : Petits corps constitués de roche et/ou de glace, apparus très tôt dans l'histoire du système solaire .En s'agglomérant, ils ont formé des planétoïdes qui ont fini par donner naissance aux planètes et aux satellites.
Plaques tectoniques : Morceaux de la croûte terrestre qui se déplacent lentement.
Plasma : Gaz dont les atomes on été ionisés ; un des 4 états possible de la matière.
Pôle céleste : Projections, sur une voûte céleste, des pôles terrestres géographiques, situés directement à la verticale de ceux-ci.
Pôle magnetique : L'un des 2 points du globe terrestre (proche des pôles géographiques) où la direction du champ magnétique est verticale.
Précession : Lent mouvement de l'axe de rotation de la Terre qui provoque des changements dans la position.
Pression : Force par unité de surface exercée par un liquide ou par un gaz.
Propergol : Mélange d'un carburant (oxygène) et d'un combustible (hydrogène) qui par réaction chimique fournit l'énergie nécessaire pour propulser un vaisseau spatial.
Proton : Voir atome.
Pulsar : Etoile à neutrons en rotation et qui émet un rayonnement élèctromagnétique (radio le plus souvent). Au cours de cette rotation, le faisceau croise notre ligne de visée et nous détectons une série d'impulsions régulières ; certains pulsars tournent une centaine de fois par seconde.
Q
Qark : L'une des particules fondamentales. Les quarks sont des blocs constituants des protons et des neutrons.
Quasar : Noyau très brillant d'une galaxie très lointaine, que nous percevons comme un point lumineux, une étoile. Quasar est l'abréviation de l'anglais quasi-stellar radio source (source d'émission radio quasi-stellaire ) .
R
Rayons cosmiques : Particules très rapides, qui sillonnent l'espace et que l'on détecte parfois sur Terre.
Rayonnement éléctromagnétique : Rayonnement caractérisé par des ondes électromagnétique. Ceci inclut la lumière visible, les ondes radio, les micro-ondes, les rayons ultraviolet, infrarouge, X et gamma. Ces différents rayonnements diffèrent seulement par leur énergie et donc, par leurs longueurs d'ondes.
Relativité : Théorie élaborées par Albert Einstein. La relativité restreinte (1905) est a l'origine du concept de l'espace-temps, où le temps devient une quatrième dimension, au même titre que les 3 dimensions d'espace. De cette théorie découle aussi la célèbre formule E=mc², qui affirme l'équivalence entre masse et énergie (l'énergie interne d'un corps est égale à sa masse au repas multipliée par le carré de la vitesse de la lumière). La reletivité général (1915) se présente comme une nouvelle théorie de la gravitation, après celle de Newton. Elle dit notamment que chaque masse présente dans l'Univers courbe l'espace-temps autour d'elle et que même la lumière est sensible à cette courbure.
Rencontre rapprochée : Rencontre imaginaire avec des extraterrestre ou des technologies venues d'ailleurs, définie par le Dr. Allen Hynek, qui a fondé du centre pour les études sur le OVNI en 1973 . Rencontre du premier type : l'OVNI se trouve a environ 1,5 km du témoin ; rencontre du deuxième type : l'OVNI a laissé des empreintes au sol, il provoque chez l'homme des brûlure et des paralysies, il effraie les animaux, détraque le moteur des automobiles et la réception des programmes de radio et de télévision ; rencontre du troisième type : les extraterrestre sont présents.
Rétrofusée : Fusée utilisée pour freiner un vaisseau spatial.
Roche ignée : Roche produite par le refroidissement de la lave.
Roche métamorphique : Roche dont la structure a été modifiée par une pression et une chaleur intenses, à l'intérieur de la croûte terrestre.
S
Satellite : Objet naturel ou artificiel qui gravite autour d'une planète. Les satellites naturels sont aussi appelés lune.
Singularité : Un point de l'espace-temps où certaines grandeurs physiques deviennent infiniment grandes.
Spectre : Décomposition d'un rayonnement en ses différentes longueurs d'onde. La lumière visible se décompose ainsi en plusieurs couleurs, correspondants a différentes longueurs d'onde.
Sphère de Dyson : Habitat artificiel hypothétique, construit en forme de coquille autour d'une étoile, pour en conserver l'énergie.
Subsonique : Voyage ou vol effectué à une vitesse inférieur à celle du son.
Superamas : Gigantesque ensemble d'amas de galaxies.
Super corde : Voir corde cosmique.
Supersonique : Voyage ou vol effectué à une vitesse supérieur à celle du son.
T
Tache solaire : Zone de gaz plus froid (donc plus sombre) à la surface du Soleil.
Télédétection : Détection d'objets ou de processus physique à distance ; utilisation de satellites pour l'observation des objets à la surface de la Terre ; procédés de surveillance de l'intérieur de la Terre, depuis sa surface.
Terminateur : Frontière, à la surface d'une planète ou satellite, entre lumière et obscurité (jour et nuit).
Terra formation : Transformation de planètes et de lunes en habitables comme la Terre.
Transit : Passage d'un corps de petite taille devant un corps plus grand situé en arrière-plan.
Trou blanc : Inverse du trou noir. Singularité d'où jaillissent de la matière, dans l'Univers observable.
Trou noir : Astre dont l'attraction gravitationnelle est si forte, que même la lumière ne peut s'en échapper.
Trou de ver : Passage théorique à travers l'espace-temps. On imagine que les trous de ver sont des ouvertures vers d’autres époques, différentes parties de l'Univers, ou d'autre Univers.
U
Ufologie : Etude des objets volants et phénomènes aérospatiaux non identifiés. Ce terme a été formé à partir de l'acronyme anglo-saxon UFO (unidentified flying object) dont l'équivalent français est OVNI.
Univers parallèle : Univers qui existerait simultanément et indépendamment du nôtre.
V
Vent solaire : Flux de particules chargées soufflé en permanence par la couronne solaire.
Vide : Espace non occupé par de la matière ou, peut-être, occupé par de la matière noire entre 2 superamas proches.
Vitesse de libération : Vitesse nécessaire pour échapper à l'attraction d'une planète ou d'un autre corps.
Vois lactée : Bande lumineuse, constituée de millions d'étoiles, qui s'étire dans le ciel nocturne. Il s'agit de notre galaxie, vue
Z
Zénith : Point situé directement à la verticale d'un observateur.
Zéro absolu : Température la plus basse existante (-273,16 °C) .
Zéro G : Expression traduisant l'absence total (apesanteur) ou quasi total (micropesanteur) de pesanteur.
Zone convective : Région a l'intérieur du Soleil, dans laquelle l'énergie est transportée vers la surface par des courants de convections.
Zone radiative : Région a l'intérieur du Soleil, à travers laquelle l'énergie est irradiée vers l'extérieur, du noyau à la zone de convection.

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
sebou
Système planètaire
Système planètaire
avatar

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 12/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Jeu 14 Oct 2004 - 6:46

Euh bvo !! Razz flemme de tout lire /sifflote
Revenir en haut Aller en bas
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal
avatar

Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Jeu 14 Oct 2004 - 17:08

Oh ! Quel fainiant vous faite ! Laughing Wink

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
Ferrari
Singularité


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Lun 18 Oct 2004 - 18:53

Cardan : Système de suspension permettant à un instrument de pivoter.

bah y'a quatre ans mon pére a changer le cardan de la r21 mdr quelle merde la r21 :p
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ferrarifr.com
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal
avatar

Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Lun 18 Oct 2004 - 19:06

mdrrrr Grand sourire !

Clin d'oeil

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
io
Big Bang
Big Bang
avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : aux milieu des bouquins
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Sam 4 Fév 2006 - 6:46

Dans planète aucune notion de taille n'est indiquée, donc il existe des centaines de planètes dans notre système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Clavius
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Sam 4 Fév 2006 - 9:00

Salut

C'est bien ce que j'ai dit ailleurs, le statu du mot planète est mal défini, il manque de précision. Donc, nous sommes incapables de déterminer si des astres comme pluton, sedna ou autres, sont ou pas des planètes. Si on prend le mot au sens litéraire, il veut dire "astre errant", ce qui revient à dire que même les comètes peuvent être considérées comme des planètes ... ce qui n'est pourtant pas le cas. Il faut une définition plus juste du mot planète, quelle année les scientifiques et académitiens se metteront ils d'accord pour cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Sam 4 Fév 2006 - 13:33

Une planète désigne tout astre solide qui ne brille pas par lui-même et
qui gravite autour d'une étoile.Les planètes ont un diamètre supérieur
à 300 km, condition pour obtenir une forme géoïde.

Les astres solides ayant un diamètre inférieur à 300 km sont
considérés comme des astéroïdes, astres de forme irrégulière.
On pourrait dire que les astéroïdes sont des microplanètes.

Clin d'oeil

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
io
Big Bang
Big Bang
avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : aux milieu des bouquins
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Sam 4 Fév 2006 - 19:43

Manque de chance il existe des exceptions pour cette limite de 300 km, ceci est dû à la composition interne de l'astre
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Dim 5 Fév 2006 - 18:10

Remise à jour du 5 février 2006 par Pulstars
A
Accélération de la pesanteur (g) : Accélération d'un corps sur lequel la gravitation s'exerce sous l'effet de la masse de l'astre attracteur, et ce corps est animé par un mouvement accéléré uniformément, quelque soit la masse du corps. La distance parcourue dans une accélération est égale au produit de l'accélération de la pesanteur par le temps.
Accélération de la pesanteur terrestre : la vitesse augmente de 9,81 m/s à chaque seconde.
Amas : Groupement d'étoiles ou de galaxies dont la cohésion d'ensemble est assurée par la gravitation.
Amerrissage : Technique de retour sur Terre qui consiste à se poser sur la mer, utilisée dans les tout premiers vols spatiaux.
Année-lumière (A.L.) : Distance parcourue par la lumière en une année. Elle vaut 9 460 730 472 580 800 mètres.
Aphélie : Point d’une orbite la plus éloignée du corps autour du soleil. Contraire de Périhélie.On parle d'apoastre pour tout corps autre que le soleil, ou d'apogée dans le cas des corps orbitant autour de la Terre.
Ascension droite : Equivalent de la longitude dans le ciel ; utilisée pour repérer la position d'un astre. Comptée vers l'est en heures, minutes et secondes d'arc à partir du point vernal, point où écliptique fait intersection
avec l'équateur céleste.
Astéroïde : Petit corps du système solaire souvent constitué de roches et qui gravite entre Mars et Jupiter et même ailleurs...
Astronautique : technologie qui réalise les vols spatiaux.
Astrophysique : Branche de l'astronomie qui étudie l'évolution et la composition des astres.
Atome : plus petite particule de la matière. L'atome possède un noyau de particules chargées positivement ( protons ), généralement liées à un nombre équivalent de particules neutres ( neutrons ), entourées de particules plus petites, chargées négativement ( électrons ). Le nombre de protons détermine la nature de l'élément chimique. Il existe 92 éléments chimiques naturels, de l'hydrogène (1 proton) à l'uranium (92 protons).
B
Big bang : expansion accélérée de l'expace entre les galaxies. Le Big Bang s'est produit partout en tout point de l'espace et l'univers n'a pas de centre. La théorie du Big Bang admet un âge de 13,7 milliards d'années pour l'univers, à partir duquel la matière a été engendrée depuis le vide quantique au sein de la plus petite portion d'espace imaginable : le longon (ou longueur de Planck) qui mesure 10^-35 mètre.
Big crunch : Hypothèse d’une fin possible de l'Univers qui s'effondrerait sur lui-même. Modèle d'univers abandonné depuis 2003, car on sait que l'univers est en expansion accélérée et ne s'effondrera pas.
Booster (propulseur auxiliaire) : Fusée indépendante qui assiste le moteur principal de la fusée.
C
Cardan : Système de suspension permettant à un instrument de pivoter.
CCD : Système d'imagerie électronique utilisé en astronomie.
Champ : Quantité de ciel visible avec un instrument particulier. Les jumelles ont un champ de vision de plusieurs degrés ; avec un télescope, il peut être d'un degré ou moins encore.
Charge utile : Charge, appareils ou instruments transportés dans l'espace par un lanceur.
Comète : Corps de glaces, de roches et de poussières, orbitant autour du Soleil. Les comètes qui s'approchent du Soleil libèrent une traînée de gaz et de poussières, dénommée queue cométaire. Les comètes mesurent généralement une dizaine de km de diamètre.
Conjonction : Rapprochement apparent (visuel) de 2 astres (une planète et une étoile, 2 planètes, la Lune et une étoile) dans notre ciel, vue
en perspective. Désigne également l'alignement d'une planète avec la Terre et le Soleil (la planète nous est alors invisible).
Constellation : Groupe d'étoiles vu dans le ciel, dont le nom est souvent lié à la mythologie grecque. Les constellations servent notamment à mieux se repérer sur une carte céleste.
Cordes cosmiques : Filament de dimension infime qui serait apparu peu après le Big Bang, et qui a des quanta d'énergie spécifiques, selon certains physiciens. Théorie des cordes. A prendre avec des pincettes si la spéculation n'est pas cohérée par des faits.
Cosmologie : Etude de l'Univers, de sa formation et de son évolution.
Cosmonaute : Terme utilisé par les Russes pour désigner un voyageur de l'espace (les Américains utilisent le terme d'astronaute et les Européens celui de spationaute). On parle de taïkonaute pour les chinois.
Couronne : Couche de gaz ionisé, très chaud, qui marque la limite externe de l'atmosphère des étoiles. Celle du Soleil est visible durant les éclipses totales.
D
Déclinaison : Equivalent de la latitude dans le ciel ; utilisée pour repérer la position d'un astre. Comptée en degrés, minutes et secondes d'arc vers le Nord ou vers le Sud à partir de l'équateur céleste.
Degrés, minutes et secondes d'arc : Unité de mesure des angles. Un cercle mesure 360 degrés (°). Chaque degré se divise en 60 minutes ('), chaque minute en 60 secondes (''). On les appelle souvent minutes d'arc, et secondes d'arc, pour éviter la confusion avec les unités de temps.
Descente : Trajectoire d'un vaisseau spatial de retour vers la surface de la Terre.
Désorbitage : Processus qui consiste à quitter son orbite avant la descente dans l'atmosphère terrestre.
Dimensions : Grandeurs mesurables dans l'espace-temps : un espace à 1 dimension est une droite ; un espace à 2 dimensions est une surface ; un espace à 3 dimensions est un volume ; la 4ème dimension est le temps. Des mathématiciens ont suggéré d'autres dimensions mais ce sont des hypothèses abandonnées.
Durée de combustion : Période pendant laquelle le combustible est consommé dans les moteurs.
E
Eclipse : Lors d'une éclipse solaire, la Lune occulte le Soleil; lors d'une éclipse lunaire, la Lune passe dans l'ombre de la Terre.
Ecliptique : Plan dans lequel gravitent la plupart des planètes du système Solaire. Inversement, l'écliptique désigne donc la trajectoire apparente que suit le Soleil dans notre ciel au fil de l'année.
Effet de Serre : Elévation de la température de l'atmosphère, provoquée par des gaz comme le dioxyde de carbone, le méthane et la vapeur d'eau, qui piègent la lumière solaire.
Electron : Voir atome.
Elément : Désigne un seul type de nature d'atome. Désigné sous un symbole chimique. Dans l'univers, la plupart des substances se composent de différents éléments liés entre eux chimiquement en molécules.
Elliptique : Qui a la forme d'un ovale symétrique ou d'une ellipse.
Equateur céleste : Projection, sur le ciel, de l'équateur terrestre.
Equipement portable de survie (PLSS) : Equipement de survie que les astronautes portent sur le dos.
Eruption solaire : Jaillissement de gaz brûlants à la surface du Soleil.
ESA : Agence spatiale européenne, équivalent européen de la NASA.
Espace-temps : Trame à 4 dimensions qui permettent de décrire notre Univers, notamment dans la théorie de la relativité.
Etoile : Boule de gaz compacte, principalement de l'hydrogène, qui brille grâce aux réactions nucléaires dont son centre est le siège. Les étoiles passent la majeure partie de leur vie à brûler leur hydrogène qui se transforme en hélium, carbone, oxygène ou azote, selon la masse de l'étoile. Une fois ce combustible épuisé, elles s'acheminent assez vite vers une fin plus ou moins cataclysmique (implosion violente de l'étoile puis explosion avec expulsion du gaz).
Etoile filante : météorite (corps rocheux ou métallique) brûlant en contact de l'atmosphère terrestre pendant sa chute, en laissant dans le ciel une traînée lumineuse.
Etoile à neutron : Etoile devenue extrêmement dense après implosion et dans laquelle les protons et les électrons ont fusionné en neutrons. Les étoiles à neutrons concentrent la masse d'une étoile moyenne dans un diamètre d'une vingtaine de km.
Extraterrestre : Venant d'une autre planète que la Terre.
F
Force : Cause de la déformation d'un corps ou de la modification de son état de repos ou de mouvement. D'après Newton , la somme des forces agissant sur un objet est proportionnelle à sa masse et à l'accélération ; mesure = le Newton (N), équivalant à la force nécessaire pour
imprimer une accélération de 1 m/s² à une masse de 1 kg. Le produit de la force par le déplacement est le travail, le rapport de la force par la surface est la pression.
Forces fondamentales : Les 4 forces de base de l'Univers : gravitation, force nucléaire forte, force nucléaire faible et force électromagnétique.
Fréquence : Nombre de vibrations d'une onde (électromagnétique par exemple) par unité de temps. Plus la fréquence de l'onde est grande plus sa longueur d'onde est courte. Le produit de la fréquence par la longueur
d'onde électromagnétique est égal à la vitesse de la lumière.
Frottement : Force qui s'oppose au mouvement quand 2 objets entrent en contact.
G
Galaxie : Ensemble de gaz, de poussières et de milliards d'étoiles. Les galaxies sont spirales, elliptiques ou irrégulières. Nous vivons dans une galaxie spirale appelée Voie lactée.
Géante rouge : Etoile de 10 à 100 fois la taille du Soleil, à son dernier stade évolutif.
Gravitation : force exercée entre les astres, force proportionnelle aux masses des astres en interaction et inversement proportionnelle au carré de leur distance.
G.P.S : (Global Positioning System) Réseau de satellites qui transmet des signaux servant à calculer avec précision sa position sur Terre.
H
Hypersonique : Vitesse 5 fois supérieure à celle du son ; son dont la fréquence ne peut être détectée par l'oreille humaine.
I
Ignition : Mise à feu d'un moteur de fusée.
Injection : Nouvelle mise à feu d'une fusée destinée à lui faire suivre une nouvelle trajectoire.
Ioniser : Fait de retirer ou de rajouter un électron à un atome pour former un ion chargé.
Isotope : Type d'atome dans lequel le nombre de neutrons diffère du nombre de protons. Plusieurs masses atomiques propres possibles pour un élément quelconque.
J
Jour : Temps que met la Terre pour accomplir une rotation sur elle-même.
K
Kelvin : Unité de mesure thermodynamique de température qui n’est pas basée sur l’ébullition et la glaciation de l’eau. Il faut rajouter 273.16 pour avoir la température en Degrés Celsius.
L
Lanceur : Fusée qui place un vaisseau spatial en orbite.
Latitude : Distance angulaire séparant un point du globe terrestre (ou d'une autre planète) de son équateur. Comptée de 0° à 90° vers le Nord ou vers le Sud.
Limbe : Bord extérieur du disque du Soleil, de la Lune ou d'une planète.
Longitude : Sur le globe terrestre (ou d'une autre planète), distance angulaire entre le méridien passant par un point donné et un méridien choisi comme origine (pour la Terre, c'est le méridien de Greenwich).
Longueur d'onde : Distance entre deux crêtes consécutives d'une onde.
Lumière visible : petite portion de la gamme du rayonnement électromagnétique perceptible par l'oeil humain, du rouge à l'indigo.
Lune : Voir satellite.
M
Magnétomètre : Instrument de mesure de l'intensité d'un champ magnétique.
Magnétosphère : Volume d'espace marquant la zone d'influence magnétique d'une planète.
Magnitude apparente : Eclat d'une étoile ou d'un autre objet vu dans le ciel. Les étoiles les moins brillantes ont des magnitudes élevées ; les plus brillantes ont des magnitudes négatives. Les étoiles les plus faibles, détectables par les grands télescopes peuvent avoir une magnitude de +30 ; le Soleil a une magnitude de -26. La magnitude apparente dépend de la distance de l'astre ; la magnitude absolue est l'éclat perçu d'une distance évaluée à 32,6 années-lumière. La magnitude est une échelle
de mesure logarithmique, 5 points de magnitude équivalent à un facteur
100 de luminosité.
Masse : Inertie de matière contenue dans un corps. La masse est la résistance d'un corps soumis à une accélération.
Matière : Tout ce qui constitue un corps et occupe de l'espace. La matière peut être sous forme de gaz, de plasma, liquide, ou solide.
Matière noire (ou sombre) : Matière que nous ne pouvons pas voir directement. On avance l'hypothèse que 90% de l'Univers est fait de matière noire, de nature exotique, mais nous n'en savons rien et tout
ce qui se dit à ce sujet est très spéculatif.
Mer : Zone de dépression sombre, formée de lave durcie à la surface de la Lune.
Méridien : Toute ligne nord-sud courant à la surface d'une planète.
Météore : Tout phénomène lumineux de l'atmosphère terrestre : Les aurores, les étoiles filantes, les éclairs sont des météores.
Météorite : Fragment d'astéroïde ou de comète qui gravite dans l'espace interplanétaire et qui peut à l'occasion percuter une planète ou un satellite.
Micropesanteur : Très faible pesanteur ressentie dans un vaisseau en orbite.
Minéral : Substance inorganique (ni animale, ni végétale) qui est rocheuse, cristalline ou métallique.
Molécule : Atome liés chimiquement entre eux pour créer une substance composée. L'eau par exemple est constituée de 2 atomes d'hydrogène et d'1 atome d'oxygène, notée H2O.
Moteur-fusée : propulseur renfermant le propergol nécessaire à son fonctionnement.
N
Naine blanche : Petite étoile, très compacte, dont la masse ne dépasse pas 1,4 fois la masse du Soleil. Les naines blanches ont la taille d'une planète mais la masse d'une étoile moyenne.
NASA : National Aeronautic & Space Administration : agence spatiale américaine.
Nébuleuse : Nuage de gaz et de poussières. Certaines nébuleuses sont éclairées par la lumière d'étoiles proches. NOTE DE PULSTARS : ah bon ? mais si aucune nébuleuse n'était éclairée par des étoiles, comment
observerions-nous les nébuleuses restées invisibles ? N'est-ce pas, Neptune ?

Neutron : Voir Atome.
Neutrino : Particule électriquement neutre, que l'on suppose de très petite masse, produite au cours de réactions nucléaires.
Nombre de mach : Unité de mesure d'une vitesse par rapport à celle du son. Un avion qui vole à mach 1 ou 2 vole respectivement à 1 ou 2 fois la vitesse du son.
Noyau de la Terre : Partie centrale du globe terrestre, dense, constituée de fer et de nickel, représentant 33% de la masse totale de la Terre.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)


Dernière édition par le Dim 5 Fév 2006 - 21:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Dim 5 Fév 2006 - 18:11

Suite du dictionnaire astronomique :


O
Onde : Ondulation macroscopique à la surface de l'eau ou d'un autre liquide ; propagation quantique (paquets d'énergie, photons) de la lumière par le champ électromagnétique.
Orbite : Trajectoire circulaire ou elliptique d'un corps autour d'un autre, plus massif, sous l'influence de la gravitation.
OVNI : Objet volant non identifié : tout phénomène inexpliqué aperçu dans le ciel. Terme utilisé pour les phénomènes naturels ou artificiels
désignant tout objet dont la cause est rationnelle. Quand on parle de
soucoupe volante et des extraterrestres, il ne s'agit plus d'un OVNI puisque l'objet est identifié si on prouve la nature de l'objet inconnu.
Le caractère paranormal est une croyance et c'est fondamentalement distinct de l'étude sérieuse et scientifique des phénomènes aérospatiaux.

P
Paradoxe : Résultat apparemment contraire à la raison. Le paradoxe des jumeaux, par exemple, est l'idée (fondée sur la théorie de la relativité restreinte ) que 2 jumeaux, dont l'un voyage à une vitesse proche de la lumière, ne vieilliront pas à la même vitesse l'un et l'autre .
Particule chargée : Particule qui possède une charge électrique positive ou négative.
Particule fondamentales : Particule qui ne peut être divisée en quelque chose de plus petit.
Périhélie : Point d’une orbite la plus proche du corps autour du soleil. Contraire d’aphélie. On parle de périgée pour tout corps gravitant autour de la Terre.
Pesanteur : Force de gravitation qui s'exerce sur tout corps à la surface d'un astre.
Photon : Particule de lumière, c'est aussi une onde qui transporte l'énergie du rayonnement électromagnétique.
Photosphère : Région de l'atmosphère solaire qui émet l'essentiel de la lumière visible.
Physique quantique : Théorie apparue au début du XXe siècle et qui décrit depuis le comportement des particules subatomiques et des photons. Certaines de ses prédictions défient l'entendement. Elle dit notamment que les objets qu'elle décrit peuvent tantôt se comporter comme des ondes et tantôt comme des corpuscules. Elle dit aussi que la vitesse et la position d'une particule ne peuvent être déterminées simultanément : si l'on connaît l'une, il régnera automatiquement un flou sur l'autre.
Plan focal : Plan sur lequel les rayons lumineux issus d'un astre convergent pour former une image.
Planète : Corps céleste qui gravite autour du Soleil ou d'une autre étoile.
Planètes extérieures : Planètes les plus éloignées du Soleil par rapport à Mars : Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Toutes sauf Pluton sont constituées principalement de gaz (planètes gazeuses).
Planètes gazeuses : Voir planètes extérieures.
Planètes intérieures : Les quatre planètes rocheuses qui gravitent près du Soleil : Mercure, Vénus, la Terre et Mars.
Planètes rocheuses : Voir planètes intérieures.
Planétésimaux : Petits corps constitués de roche et/ou de glace, apparus très tôt dans l'histoire du système solaire .En s'agglomérant, ils ont formé des planétoïdes qui ont fini par donner naissance aux planètes et aux satellites.
Plaques tectoniques : Morceaux étendus de la croûte terrestre, de taille continentale, qui se déplacent lentement de quelques cm par an, cause de la dérive des continents (théorie de Wegener).
Plasma : Gaz dont les atomes on été ionisés ; un des 4 états possible de la matière.
Pôle céleste : Projections, sur une voûte céleste, des pôles terrestres géographiques, situés directement à la verticale de ceux-ci.
Pôle magnétique : L'un des 2 points du globe terrestre (proche des pôles géographiques) où la direction du champ magnétique est verticale.
Précession : Lent mouvement de l'axe de rotation de la Terre qui oriente le pôle céleste dans une direction du ciel, décrivant un cercle sur la voûte céleste sur un cycle de 25765 années. Les saisons sont décalées peu à peu, c'est la précession des équinoxes.
Pression : Force par unité de surface exercée par un corps sur lui-même ou sur un autre.
Propergol : Mélange d'un comburant (oxygène ou réactif oxydant) et d'un combustible (hydrogène ou autre) qui par réaction chimique fournit l'énergie nécessaire pour propulser un vaisseau spatial.
Proton : Voir atome.
Pulsar : Etoile à neutrons en rotation et qui émet un rayonnement électromagnétique (radio le plus souvent). Au cours de cette rotation, le faisceau peut parfois s'orienter vers la Terre et nous détectons une série d'impulsions régulières ; certains pulsars tournent une centaine de fois par seconde.
Q
Quark : L'une des particules fondamentales. Les quarks sont des particules constituants des protons et des neutrons. Un proton contient 2 quarks UP et 1 quark DOWN, et le neutron contient 1 quark UP et 2 quarks DOWN.
Quasar : Noyau très brillant d'une galaxie très lointaine (donc très ancienne), que nous percevons comme un point lumineux, une étoile. Quasar est l'abréviation de l'anglais quasi-stellar radio source (source d'émission radio quasi-stellaire ) .
R
Rayons cosmiques : Rayonnement de particules à haute énergie, qui sillonnent l'espace et que l'on détecte dans l'atmosphère terrestre.
Les rayons cosmiques se désintègrent en plusieurs autres particules
lorsqu'ils entrent dans l'atmosphère.
Rayonnement électromagnétique : Ondes incluant la lumière visible, les ondes radio, les micro-ondes, les rayons ultraviolet, infrarouge, X et gamma. Ces différents rayonnements diffèrent seulement par leur énergie et donc, par leurs longueurs d'ondes et leurs fréquences.
Relativité : Théorie élaborée par Albert Einstein. La relativité restreinte (1905) est à l'origine du concept de l'espace-temps, où le temps devient une quatrième dimension, au même titre que les 3 dimensions d'espace. De cette théorie découle aussi la célèbre formule E=mc², qui affirme l'équivalence entre masse et énergie (l'énergie interne d'un corps matériel est égale à sa masse au repos multipliée par le carré de la vitesse de la lumière). La relativité générale (1915) se présente comme une nouvelle théorie de la gravitation, après celle de Newton. Elle dit notamment que chaque masse présente dans l'Univers courbe l'espace-temps autour d'elle et que même la lumière est sensible à cette courbure.
Rencontre rapprochée : NOTE DE PULSTARS : faisant référence à la définition du dictionnaire originel de Neptune, je ne mettrai pas de définition sur "rencontre rapprochée", relative aux manifestations d'OVNI
présentés comme des astronefs pilotés par des extraterrestres. Je ne peux pas permettre la diffusion de mythes et de croyances dans un dictionnaire scientifique honnête et objectif. En effet, il y a une terrible confusion de faire l'amalgame de la science avec la science-fiction.
Lorsqu'on écrit sur de la science, comme l'astronomie, l'auteur se doit d'être honnête avec ses lecteurs.

Rétrofusée : Fusée utilisée pour freiner un vaisseau spatial.
Roche ignée : Roche produite par le refroidissement de la lave.
Roche métamorphique : Roche dont la structure a été modifiée par une pression et une chaleur intenses, à l'intérieur de la croûte terrestre.
S
Satellite : Objet naturel ou artificiel qui gravite autour d'une planète. Les satellites naturels sont aussi appelés lunes.
Singularité : Un point de l'espace-temps où certaines grandeurs physiques deviennent théoriquement infiniment grandes. La singularité est physiquement impossible à cause de la physique quantique. Les grandeurs ne peuvent ni être infinies ni nulles.
Spectre : Décomposition d'un rayonnement en ses différentes longueurs d'onde. La lumière visible se décompose ainsi en plusieurs couleurs, correspondants à différentes longueurs d'onde.
Sphère de Dyson : Habitat artificiel hypothétique, construit en forme de coquille autour d'une étoile, pour en conserver l'énergie. NOTE DE PULSTARS : information à vérifier...
Subsonique : Voyage ou vol effectué à une vitesse inférieur à celle du son.
Superamas : Gigantesque ensemble d'amas de galaxies.
Supercorde : Voir corde cosmique.
Supersonique : Voyage ou vol effectué à une vitesse supérieur à celle du son.
T
Tâche solaire : Zone de gaz plus froid (donc plus sombre) par rapport au reste de la surface du Soleil, forte émission de rayons X, champ magnétique.
Télédétection : Détection d'objets ou de processus physique à distance ; utilisation de satellites pour l'observation des objets à la surface de la Terre ; procédés de surveillance de l'intérieur de la Terre, depuis sa surface.
Terminateur : Frontière, à la surface d'une planète ou satellite, entre lumière et obscurité (jour et nuit).
Terraformation : Transformation de planètes et de lunes en habitables comme la Terre.
Transit : Passage d'un corps de petite taille devant un corps plus grand situé en arrière-plan.
Trou blanc : Inverse du trou noir. Singularité d'où jaillissent de la matière, dans l'Univers observable. Objet purement spéculatif, cependant possible d'après la relativité générale.
Trou noir : Astre dont l'attraction gravitationnelle est si forte, que même la lumière ne peut s'en échapper.
Trou de ver : Passage théorique à travers l'espace-temps. On imagine que les trous de ver sont des ouvertures vers d’autres époques, différentes parties de l'Univers, ou d'autre Univers. Purement spéculatif,
rien ne prouve qu'ils existent.
U
Ufologie : Etude des objets volants et phénomènes aérospatiaux non identifiés. Ce terme a été formé à partir de l'acronyme anglo-saxon UFO (unidentified flying object) dont l'équivalent français est OVNI.
Univers parallèle : Univers qui existerait simultanément et indépendamment du nôtre. Hypothétique.
V
Vent solaire : Flux de particules chargées soufflé en permanence par la couronne solaire.
Vide : Espace non occupé par de la matière. Le vide n'est pas "vide",
il est composé d'une multitude de particules virtuelles qui se matérialisent en paires de particules avec leurs anti-particules. Le vide est quantique.
Vitesse de libération : Vitesse nécessaire pour échapper à l'attraction d'une planète ou d'un autre corps. Terre = 11.2 km/s.
Vois lactée : Bande lumineuse du ciel nocturne, constituée de millions d'étoiles de notre galaxie.
Z
Zénith : Point situé directement à la verticale d'un observateur. Son opposé est le nadir.
Zéro absolu : Température la plus basse existante (-273,16 °C) à laquelle la matière est théoriquement figée (état fondamental).
Zéro G : Expression traduisant l'absence totale (apesanteur) ou quasi total (micropesanteur) de pesanteur.
Zone convective : Région à l'intérieur du Soleil, dans laquelle l'énergie est transportée vers la surface par des courants de convections (convexions ?).
Zone radiative : Région à l'intérieur du Soleil, à travers laquelle l'énergie est irradiée vers l'extérieur, du noyau à la zone de convection.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)


Dernière édition par le Dim 5 Fév 2006 - 22:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   Dim 5 Fév 2006 - 19:47

Le dictionnaire (seconde édition) du groupe PARSEC est terminé.
Les définitions sont claires et précises.

Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à poser des questions.

Clin d'oeil

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dictionnaire astronomique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dictionnaire astronomique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit dictionnaire de l'astronomie en ligne
» Logiciel astronomique
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale
» Dictionnaire des symbolismes, des Mythes et des légendes (Didier Colin)
» CILLART, auteur d'un dictionnaire breton.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Astronomie & sciences de l'Univers :: Foire Aux Questions-
Sauter vers: