Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Démystification des miracles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Démystification des miracles   Lun 2 Avr 2007 - 9:02

Voici les pensées de quelques philosophes à propos des miracles.
Vous découvrirez que les sceptiques existent depuis que les hommes réfléchissent.


« Il est vray semblable que le principal credit des miracles, des visions, des enchantemens et de tels effects extraordinaires, vienne de la puissance de l'imagination agissant principalement contre les ames du vulgaire, plus molles. On leur a si fort saisi la creance qu'ils pensent voir ce qu'ils ne voyent pas. » Michel de MONTAIGNE (1533-1592)

Traduction en français contemporain :

« Il est vraisemblable que le principal crédit des miracles, des visions, des enchantements et de tels effets extraordinaires vienne de la puissance de l'imagination agissant principalement contre les âmes vulgaires, plus molles. On les a si fortement influencés qu'ils pensent voir ce qu'ils ne voient pas. »

---------------------------------------------------

Impossibilité des miracles :
« Pourquoi Dieu ferait-il un miracle ? Pour venir à bout d'un certain dessein sur quelques êtres vivants ! Il dirait donc : "Je n'ai pu parvenir par la fabrique de l'univers, par mes décrets divins, par mes lois éternelles, à remplir un certain dessein ; je vais changer mes éternelles idées, mes lois immuables, pour tâcher d'exécuter ce que je n'ai pu faire par elles." Ce serait un aveu de sa faiblesse, et non de sa puissance. Ce serait, ce semble, dans lui la plus inconcevable contradiction. » Voltaire (1694-1778)


« Nommez-moi un peuple chez lequel il ne soit pas opéré des prodiges incroyables, surtout dans des temps où l'on savait à peine lire et écrire. »
Voltaire (1694-1778) Je vous laisse méditer sur cette interrogation tout-à-fait éclairante. C'est à force de lire la Bible, des livres du New Age ou des magazines sur le paranormal que les gens se sont peu à peu laissés empoisonner leur esprit. Rien de mieux que l'entretien de phantasmes qui enchantent la réalité banale pour anesthésier tout esprit critique. Pulstars


« Ceux qui fortifient leurs raisonnements par la science vous diront que les Pères de l'Église ont avoué souvent eux-mêmes qu'il ne se faisait plus de miracles de leur temps. Saint Chrysostome dit expressément : "Les dons extraordinaires de l'esprit étaient donnés même aux indignes, parce que l'Église avait besoin de miracles ; mais aujourd'hui ils ne sont pas même donnés aux dignes, parce que l'Église n'en a plus besoin." Ensuite il avoue qu'il n'y a plus personne qui ressuscite les morts, ni même qui guérisse les malades. » Voltaire (1694-1778)
Les miracles se perdent, de même que les apparitions des soucoupes volantes. C'est fou ce que la psychologie humaine change en cinquante ans... Pulstars


« Un gouvernement théocratique ne peut être fondé que sur des miracles ; tout doit y être divin. Le grand souverain ne parle aux hommes que par des prodiges ; ce sont là ses ministres et ses lettres patentes. » Voltaire (1694-1778)

Le rôle des sectes est justement d'asseoir son pouvoir et son autorité par des prodiges promis par des entités surnaturelles ou non humaines, c'est le cas de l'ufologisme et du New Age par exemple (annonce de fin du monde, de nouvel ordre mondial...). Si Voltaire était toujours vivant, il dirait que nos amis les hommes sont toujours aussi cons et malfaisants. Pulstars

----------------------------------------------------------

« Tous les peuples ont de ces faits, à qui, pour être merveilleux il ne manque que d'être vrais ; avec lesquels on démontre tout, mais qu'on ne prouve point ; qu'on n'ose nier sans être impie, et qu'on ne peut croire sans être imbécile. » Denis Diderot (1713-1784)

-----------------------------------------------------------

Les miracles, tout comme les soucoupes volantes, sont un instrument de manipulation très suggestif qui se fonde sur des anecdotes invérifiables et non sur des faits. Pourquoi de méchantes instances veulent nous faire croire aux miracles ? Pour nous infantiliser, nous rendre dépendants, nous rendre dociles et contrôlables par la peur et l'émerveillement, et pour nous asservir. Pulstars

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Démystification des miracles   Lun 2 Avr 2007 - 11:28

La vérité sur le Vatican.
L'Eglise catholique romaine a besoin d'argent. Pourquoi ? Parce qu'il y a de moins en moins de fidèles qui viennent dans les églises et qui laissent leur monnaie dans le tronc de l'église. Bref, la sainte famille du Vatican, prêtres, évêques, cardinaux, moines, nonnes et pape ont besoin d'assurer régulièrement leur propre salaire pour pouvoir continuer leurs fonctions spirituelles et ainsi pouvoir survivre dans un monde peuplé de moutons dociles. Mais de plus en plus de moutons s'échappent du troupeau pour goûter à la liberté. En vérité je vous le dis, le berger du troupeau est un loup pour ses propres brebis.

L'Eglise a trouvé un moyen particulièrement pervers pour recruter de nouveaux fidèles, mais ce moyen existe depuis plus de 15 siècles en Europe. Elle n'en est donc pas à son coup d'essai.

L'Eglise annonce, une fois de plus, un miracle. Une malade aurait guéri miraculeusement de la maladie de Parkinson. L'Eglise fait de la désinformation afin de donner de faux espoirs aux personnes frappées par la maladie. C'est un chantage ignoble car il pousse les gens malades à se réfugier dans la foi dans l'attente d'une hypothétique guérison par la grâce d'un saint, de Jésus, ou de Dieu lui-même.

L'Eglise affirme donc un miracle. Elle l'affirme, mais peut-elle le prouver ?
C'est à ceux qui affirment qu'appartient le devoir de fournir les preuves nécessaires. Qu'est-ce qu'un miracle ? Peut-on prouver sans erreur la cause d'un miracle ? On peut méthodiquement prouver une théorie en vérifiant les faits en physique, en faisant le lien logique qui relie un état à un autre, entre l'observation et les hypothèses. Mais comment étayer une affirmation sur la base de considérations métaphysiques ? Qui est l'auteur du miracle ? Sa sainteté Jean-Paul II ? Cela pourrait très bien, selon moi, être B-o-u-d-d-h-a, l'abbé Pierre ou encore J-é-h-o-v-a-h ou R-a-ë-l. Je ne peux pas moi-même prouver mes propres exemples ci-contre, donc l'Eglise ne peut pas non plus prouver l'origine du "miracle".

De plus, il faut distinguer le miracle de la guérison. Un miracle se rapporte à un phénomène surnaturel que la science décrit comme impossible (comme la résurrection), tandis qu'une guérison est plutôt un phénomène naturel jusqu'à une certaine limite.

Les médecins, les neurologues et les spécialistes de la biologie ne sont pas dupes. Ceux-ci savent très bien, par les observations cliniques, que des maladies dégénératives, comme Parkinson et Alzheimer, sont malheureusement incurables.

En effet, la maladie de Parkinson est une maladie neurologique affectant le système nerveux central responsable d'anomalies motrices d'évolution progressive. C'est la deuxième maladie neuro-dégénérative derrière la maladie d'Alzheimer. Actuellement, malheureusement, aucun médicament n'a démontré d'efficacité sur la progression de la maladie : il n'existe pas de traitement curatif de la maladie.

C'est quand même insolite, l'Eglise se prétend plus puissante que la science, cette même Eglise qui condamnait les premiers scientifiques au bûcher parce qu'il fallait taire des idées raisonnées compromettantes. Souvenons-nous que la raison et l'éveil du sens critique auraient pu se taire à jamais à cause de l'obscurantisme religieux et de son autorité politique, il y a près de 4 siècles. Imaginez à quoi ressemblerait le monde occidental aujourd'hui si la science n'avait jamais vu le jour si tous les penseurs avaient été éliminés... Les méthodes radicales et totalitaires de l'Eglise sont-elles meilleures que celles de la science ?

Le traitement médicamenteux contre la maladie de Parkinson reste aujourd'hui encore purement symptomatique (agissant sur les symptômes).

Cependant, certains effets secondaires de médicaments peuvent donner des syndromes parkinsoniens qui ne sont pas liés à la maladie proprement dite. Dans ce cas, la guérison annoncée par le Vatican est authentique mais elle n'est pas miraculeuse. L'arrêt du traitement qui causait ces signes cliniques entraine une apparente guérison de syndromes parkinsoniens qui n'étaient pas du tout liés à la maladie dégénérative.

J'exprime ici un blâme contre la religion de Rome ainsi qu'aux journalistes qui se font complices d'une telle médiatisation. Je leur adresse tout mon mépris et toutes mes pensées les plus abjectes. Quoi ? Je vous insulte ? C'est cela oui, tout comme vous vous permettez d'insultez la raison et à la dignité humaine en manquant de respect aux personnes malades et vulnérables ainsi qu'aux gens auxquels vous niez le droit de penser par eux-mêmes en les endoctrinant dès la naissance par le baptême et par le catéchisme avant qu'ils soient devenus psychologiquement mûrs et adultes !

Si les miracles existaient, pourquoi le pape Jean-Paul II n'a t-il pas lui-même guéri de la maladie de Parkinson (il en était lui-même atteint) ?
Pourtant, ce pape a beaucoup prié durant toute sa vie, il a longtemps servi son dieu, et il a certainement eu plus de foi que ses ouailles.

Je pense que le faux miracle est un prétexte pour accélérer la béatification de J.-P. II tant attendue.

Si les miracles existaient, pourquoi n'abolissent-ils pas la famine, les maladies, les guerres et la misère dans ce monde hostile ?

Les religions et les sectes devraient arrêter de jouer la comédie et de cesser de profiter de la souffrance et de la crédulité des gens.

La chaîne TV TF1 devrait aussi arrêter de médiatiser les miracles, comme ce fut le cas encore ce midi au JT. Nous vivons dans une république laïque et les reportages à caractère religieux devraient être bannis de l'antenne !

Vraiment il y a une chose qui marche très bien dans ce miracle, ce sont les médias.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)


Dernière édition par Pulstars le Sam 19 Fév 2011 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal


Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Démystification des miracles   Lun 2 Avr 2007 - 17:07

Je suis d'accord avec tes propos sauf sur le point suivant :

Citation :
La chaîne TV TF1 devrait aussi arrêter de médiatiser les miracles, comme ce fut le cas encore ce midi au JT. Nous vivons dans une république laïque et les reportages à caractère religieux devraient être bannis de l'antenne !

La laïcité de notre république n'empêche pas que les choses religieuses puissent avoir leur place à la télévision. Par exemple, quel problème y-a-t-il à ce que la messe soit diffusée le dimanche sur France 2 ? Mais il serait aussi intelligent et moins sectaire que de diffuser le même genre de programmes pour les autres religions ou tout du moins celles qui sont beaucoup représentées dans notre pays (la religion musulmane par exemple). Hé puis, tant que les reportages relatifs à la religion gardent leur objectivité, je n'y vois pas d'inconvénient. Les seuls cas où ces reportages devraient être bannis sont ceux où on fait passer ces soit-disant miracles pour la VERITE et non plus comme une chose relative à sa croyance...

De plus, il me semblerait laïque, dans le respect aussi de l'individu, que d'interdire le baptême, le catéchisme ainsi que l'endoctrinement parental aux personnes de moins de 18 ans. Pourquoi ? D'abord car, comme l'a dit Pulstars, l'enfant n'est pas psychologiquement mûr : s'il croyait en Dieu, ce ne serait que par endoctrinement, naïveté, non par réflexion. C'est ainsi que chacun doit avoir le droit de choisir la religion ou la non-religion qui lui conviendra quand il sera en âge de faire ce choix, en âge de comprendre tout cela. Je trouve malsain que d'enseigner aux enfants de pareilles choses car ils ne les comprennent pas et c'est là abuser de leur naïveté ainsi que de leur faiblesse qui, pour le moment, est encore bien normale ! Bref, l'engagement dans une religion doit se faire quand l'esprit est capable de cerner ces choses et une fois que différents points de vues philosophiques, que ce soit pour ou contre la religion, aient été exposés à la jeune personne.

Pour finir, un petit sondage que TF1 fait en ce moment sur son site :

Croyez-vous aux miracles ?
Oui 40.8 %
Non 59.2 %
Nombre de votants : 1388

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Démystification des miracles   Lun 2 Avr 2007 - 17:23

La pratique des religions est une liberté fondamentale strictement personnelle, mais c'est contraire à la laïcité d'exposer publiquement les religions.

Il faut quand même respecter les principes laïcs fondés en 1905.
Si les chaînes publiques autorisent publiquement la religion, elles contredisent le principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat.



Citation :

Les seuls cas où ces reportages devraient être bannis sont ceux où on fait passer ces soit-disant miracles pour la VERITE et non plus comme une chose relative à sa croyance...

TF1 a relaté le miracle de façon douteuse. Comment ne pas être outré quand on n'entend parler que des partisans des miracles sans que les faits soient montrés, sans que les sceptiques aient leur mot à dire ?

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démystification des miracles   Aujourd'hui à 4:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Démystification des miracles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les mystères (miracles) du Coran
» Malheur à toi Angleterre ! Malheur à toi USA ! car si les miracles ...
» LES MIRACLES AMBIGUS DE LOURDES
» Les miracles eucharistiques reconnus
» Les miracles Eucharistiques - 1. Santarem, Portugal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Esprit critique :: Forum sceptique-
Sauter vers: