Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Imposture scientifique dans un magazine TV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Imposture scientifique dans un magazine TV   Lun 12 Mar 2007 - 14:11

J'ai trouvé indispensable de porter une analyse critique dans ce forum à propos d'un magazine TV que je lis depuis de nombreuses années.
TP (nom non donné explicitement) semble avoir choisi la voie de l'obscurantisme et de la désinformation, tout comme le magazine S&V. Le climat pédagogique et démagogique semble se dégrader gravement ces dernières années.

Pour remarque, je ne demande pas aux gens de ne plus acheter ces magazines, je leur demande seulement d'ouvrir l'oeil. Je pense interrompre définitivement mon abonnement à S&V cette année, je lisais cette revue depuis 1990... Je suis déçu par la presse, ça a drôlement changé depuis les années 90.

En ouvrant le magazine TP de la semaine du 12 mars 2007, à la page 158, ma mère m'a parlé de plantes d'intérieur qui dépolluaient l'air. Intrigué, j'ai lu et je donne ici les conneries qui m'ont choqué.

Je cite :

TP a écrit:

Poumon de la planète, les plantes contribue à purifier l'air intérieur. La plupart d'entre elles ont le pouvoir de neutraliser les émanations toxiques présentes dans nos logements. Elles acheminent les polluants jusqu'aux racines où ils sont détruits par les micro-organismes présents dans la terre.


Rectification : oui les plantes comme tous les végétaux (surtout les arbres) fonctionnent comme un poumon. Toutefois ce qui est manifestement FAUX, c'est prétendre que les polluants entrent par les feuilles pour être dégradés par les racines ! Les racines servent à puiser l'eau pour entretenir l'hydratation, les sels minéraux et la sève de la plante. Quant aux feuilles de la plante, elles servent à réguler la transpiration de la plante en faisant ruisseler des gouttes d'eau minuscules depuis les pores des feuilles, ainsi qu'à échanger le dioxygène et le dioxyde de carbone ! Quant aux micro-organismes présents dans le sol, ils ne dégradent pas les polluants puisque les polluants par définition ne sont pas biodégradables !


Continuons à analyser le texte de ce magazine...


TP a écrit:

Le ficus neutralise le formaldéhyde, polluant majeur de l'air intérieur : mousses d'isolation, colles de moquettes...


NON!

Le formaldéhyde, plus communément dénommé formol quand il est dilué à l'eau, et appelé aussi méthanal par les chimistes, est une molécule toxique et cancérigène présente en effet sous forme de POLYMERES dans les matériaux cités ci-dessus, le méthanal étant la forme monomère. La forme monomère est aussi bien mauvaise pour les plantes que pour les animaux (dont l'Homme), tandis que la forme polymérisée est solide (plastique) et donc inabsorbable.

Je doute que le formol puisse être apprécié comme nutriment par la plante car c'est un puissant aseptisant (le formol sert à la conservation de cerveaux dans les bocaux cachés dans les placards des vestiaires des étudiants en médecine... Na ! )

Prétendre que les feuilles de plante aborbent le formaldéhyde
est douteux...
Les plantes assimilent les gaz OXYGENE et CO2, gaz fixés et métabolisés par la chlorophylle, c'est la photosynthèse. Mais la chlorophylle (molécule de porphyrine) ne peut pas métaboliser d'autres gaz trop lourds (ou chimiquement inadaptés) pour elle.



TP a écrit:

L'azalée, friande d'ammoniaque...

Le chrysanthème a une affinité pour le trichloréthylène...

Bon appétit ! Bin voyons... ajoutons aussi la dioxine, le monoxyde de carbone, le sarin, le tabun, le thallium (métal très toxique), le gaz moutarde, le cyanure, le plutonium, le radium et le polonium hautement radioactif et autres métaux lourds pendant qu'on y est !!

NON!
Je doute encore ici que la plante apprécie ce produit irritant et suffocant... L'ammoniaque est un liquide alcalin dangereux.

Dans les sols (notamment agricoles), l'ammoniaque est plutôt présente sous une autre forme moléculaire : le cation ammonium (NH4+) qui est présent sous forme de sel comme l'engrais nitrate d'ammonium.
L'ammoniaque c'est le gaz ammoniac NH3 dissout dans l'eau et existe sous forme communément liquide (les cuves dans l'industrie). L'ammoniac gazeux peut provenir d'émanations de dégradation de matériaux mais ce gaz n'est pas absorbable sous cette forme par les plantes... D'ailleurs, quand on vaporise de l'ammoniac sur les plantes, ça en brûle les feuilles...

Quant au trichloréthylène, sa vente est interdite désormais dans le commerce, c'est un produit organochloré et comme tel il est une molécule chimiquement stable et très difficilement biodégradable (comme les dioxines) !

Les plantes qui dépolluent ? Je trouve INADMISSIBLE de répandre de telles conneries dans les magazines !!!! Des articles sont rédigés par des gens qui ne connaissent RIEN aux polluants, ni à la chimie, ni à la botanique !

Faire du commerce c'est bien, mais c'est vraiment une honte de raconter des choses fausses !!!!

Il faudra que ça change, et assurer une qualité de l'information.
Depuis quelques années la presse semble de moins en moins encline à pondre des articles vraiment scientifiques. La rigueur des rédacteurs baisse, la vigilance du public baisse aussi, alors je pousse mon coup de gueule. Je n'ai que mon mépris pour la désinformation scientifique.

Le rôle des journalistes se limite à pondre des textes sans se soucier de la pertinence de leur contenu ?? Je suis outré !!!

Les magazines prennent les lecteurs pour des cons.


La chimie est un secteur scientifique que je connais très bien, j'ai étudié les sciences et techniques de laboratoire de chimie, baccalauréat technologique.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)


Dernière édition par le Ven 3 Aoû 2007 - 11:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Imposture scientifique dans un magazine TV   Lun 12 Mar 2007 - 15:35

Un des liens cités dans la page du magazine TP m'a amené à la page suivante : http://www.plantairpur.fr/web/recherches.php


Je voudrais savoir si ces recherches expérimentales sont bien fondées et si ces travaux ont été confirmés par la science.

Une image présente un protocole expérimental montrant l'évolution du taux de toluène (hydrocarbure dérivé du benzène, le méthylbenzène) en fonction du temps en présence d'une plante nommée "chlorophylum comosum".

J'ignore la validité de ces travaux mais j'aimerais en savoir plus...
Les données présentées dans la page citée en lien sont absconses et manquent de précision. Cela manque de clarté. Il semblerait que l'image montre une baisse de concentration de toluène jusqu'à 90%. Je reste sceptique devant cela.

Il n'est pas mentionné comment la concentration de toluène a été mesurée, ni mentionné si ce taux est inhérent à la baisse de concentration dans l'air ou s'il est en augmentation dans la plante. Est-ce que le toluène est soluble dans la sève des plantes ? Vous voyez que les contradictions plausibles ne manqueront pas... D'autre part, si le toluène était réellement dégradé par les plantes, des sous-produits de cette dégradation marqueraient leur présence (comme l'eau et le dioxyde carbonique) et leur taux n'a pas été relevé pour confirmer l'évolution de la réaction biochimique.

Il va falloir éclaircir tout ça. Le moteur Google à ce sujet montre majoritairement des sites partisans de "médecines naturelles" et de "science" alternative et je ne vois aucun institut officiel attester la réalité de tels travaux. On trouve des sites, souvent de style New Age, pseudoscientifique ou mystique, comme www.infomysteres.com qui divaguent sur les énergies alternatives, mais pour certaines, irrationnelles, comme l'imposture de la fusion froide et le rêve impossible du mouvement perpétuel.

Quiconque découvre des choses nouvelles sur les plantes dépolluantes, qu'il vienne nous le signaler ici. Tout cela n'aurait de scientifique que l'apparence, pas le fond. A vérifier.


Des sujets comme celui de ce topic sont particulièrement crédibles mais pourtant fallacieux, pouvant tromper un grand nombre de personnes. Seules des personnes dont la formation scientifique correspondant au thème s'aperçoivent rapidement des incohérences ou des étrangetés.

Le problème c'est que dans la société post-industrielle, de plus en plus de gens produisent de plus en plus d'articles dont ils ne connaissent pas vraiment le sujet, à travers des médias de plus en plus diversifiés. Bien souvent, ces journalistes amateurs, et scientifiques d'opérette surtout, ne font que copier ce qu'ils ont lu et ce qui leur a plu, sans ce soucier de la véracité de ce qu'ils ont relayé à ceux qui vont lire et reproduire, avec les erreurs de recopie par dessus cela...
C'est triste d'en arriver là. Internet n'est pas une révolution.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
 
Imposture scientifique dans un magazine TV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'imposture de l'enseignement scientifique dans les lycées français, par Bertrand Rungaldier
» Preuve scientifique dans la bible
» nouveau miracle scientifique dans la bible: Le Big Bang
» miracles scientifique dans la bible preuve irréfutables 2...........suite
» Parution d’un article dans le magazine NEXUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Esprit critique :: Forum sceptique-
Sauter vers: