Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les impostures intellectuelles du post-modernisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Les impostures intellectuelles du post-modernisme   Jeu 21 Sep 2006 - 20:30

Ce nouveau topic est la continuité de l'article de l'adresse interne : http://astronomie.forumactif.com/ftopic478.Modernisme-et-postmodernisme.htm

L'affaire Sokal avait révélé les travers du courant post-moderniste en faisant passer pour sérieux un article qui n'était qu'un canular.

Au moyen d'un verbiage propre à un jargon de consonnance scientifique, le canular a été accepté par une revue américaine renommée, Social Text, et publié. L'apparence de sérieux de l'article avait semblé être plus probante que les défenses critiques de ceux qui ont permis la publication de l'article.

Pratiquement, le post-modernisme apporte une justification prétendument scientifique au discours sur l’hétérogénéité qui est au cœur de la pensée dominante actuelle.


Voici la doctrine du post-modernisme :

Il repose sur le relativisme : il n’existe pas de vérité, les faits ne sont que le produit de notre langage. Bref personne n’a jamais tort.

En science, les faits sont extérieurs à notre langage. Les observateurs ne créent pas par eux-mêmes la réalité qui les entoure. Les sens captent l'information produite par les faits. En science, ce sont les faits qui se valent, pas les opinions ; les faits étant vérifiables, reproductibles et réfutables. En science, la "vérité" vient des faits et non des opinions, les faits ne sont pas définitifs ils peuvent être remis en question par des expériences. Dans le post-modernisme, les opinions sont considérés comme des faits et cela peut engendrer des idées fausses, contradictoires et complètement aliénées.



Le post-modernisme naît du découragement politique : la gauche a failli, elle rejette donc la philosophie des Lumières. Le post-modernisme fait l'amalgame entre science avec le scientisme, raison avec le rationalisme. La gauche a trahi l’héritage des Lumières et est devenue obscurantiste.

Le post-modernisme crée de nouvelles idéologies et des fantasmes qui s'opposent au siècle des Lumières. C'est un héritage culturel perverti et dénaturé.

Le projet du post-modernisme est le dégoût de la vérité et de la recherche des faits, au profit du discours souvent vide de sens.

Le post-modernisme transforme l’université en un instrument de crétinisation des masses. Les étudiants apprennent à répéter mécaniquement et à élaborer des discours auxquels ils ne comprennent pas grand-chose. Ils peuvent même faire carrière à l’université en devenant experts dans l’art de manipuler un jargon érudit, comme à l'ENA. Le désintérêt pour le monde réel est ainsi théorisé et systématisé. La négation du projet du bien commun reçoit le vernis d’une caution d'apparence scientifique. Le projet de transformation du monde est remplacé par la gesticulation rhétorique. Il n'existe plus de véritable pensée.

Nous devons lutter contre l'obscurantisme contemporain et combattre l'imposture du post-modernisme en rétablissant les Lumières.

Je suppose que clavius comprend désormais mieux la situation.
Quant à NGC6543, je compte sur elle pour comparer le post-modernisme avec la philosophie des Lumières, elle se mettra à douter de la valeur du post-modernisme.

Si les philosophes utilisent des outils intellectuels, il faut bien que ces outils soient efficaces. J'ai choisi la raison parce que c'est un outil non seulement efficace mais aussi parce que c'est le plus juste.
Selon l'existentialisme, la vie n'a pas de sens, elle est absurde par nature, mais ce sens est à trouver, c'est à nous de donner un sens, par l'action, et d'oeuvrer à la quête des connaissances scientifiques et philosophiques par des outils productifs comme le positivisme logique, l'objectivisme et l'épistémologie de Karl Popper.

Sont à rejeter toutes les philosophies métaphysiques (invérifiables par nature) et les idéologies de la langue de bois (xyloglossie) vides de sens.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les impostures intellectuelles du post-modernisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Post-modernisme versus foi chrétienne
» Eglise Emergente/Brian Mc Laren
» Philo/lettres: le postmodernisme et le poststructuralisme pour les nuls
» ANOVA et post test
» L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Philosophie :: Philosophie générale-
Sauter vers: