Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sujets du bac de philosophie 2006

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aimez-vous la philosophie ?
 Oui, j'adore ça !
 Oui, mais c'est vachement dur
 Euhhh, c'est quoi la philosophie ?
 Non, car c'est trop dur
 Non, ça ne sert à rien
 Sans opinion
Voir les résultats
AuteurMessage
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Sujets du bac de philosophie 2006   Jeu 15 Juin 2006 - 16:24

Voici les sujets du bac 2006 de philosophie
Ces sujets varient selon la filière des lycéens (littéraire, scientifique, économique et social, filières technologiques...).

Série Littéraire
* N'avons-nous de devoirs qu'envers autrui ?
* Cela a-t-il un sens de vouloir échapper au temps ?

Série Scientifique
* Peut-on juger objectivement la valeur d'une culture ?
* L'expérience peut-elle démontrer quelque chose ?

Série Economique et Social
* Faut-il préférer le bonheur à la vérité?
* Une culture peut-elle être porteuse de valeurs universelles ?

Série technologique STI-Arts Appliqués
* L'expression "c'est ma vérité" a-t-elle un sens?
* Le sentiment de la justice est-il naturel?

Série technologique
* Quel besoin avons-nous de chercher la vérité?
* L'intérêt de l'histoire, est-ce d'abord de lutter contre l'oubli?


Je vous propose de choisir un des sujets ci-dessus, et de faire un article philosophique qui développe le sujet choisi. Je ramasserai les copies et celles-ci seront notées sur 20. Na !

C'est le bac de philo sur PARSEC ! Grand sourire !

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)


Dernière édition par le Ven 16 Juin 2006 - 12:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Jeu 15 Juin 2006 - 16:30

Un sujet comporte deux citations ?

Comme citation pour ma dissertation, à mon examen de Français, j'ai eu un sujet de bac... Et il n'y avait qu'une seule phrase. Peut-être ne faut-il répondre qu'à une seule ?

Etant étrangère à la France, je ne connais pas tellement le fonctionnement exact et détaillé du bac. Clin d'oeil

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal
avatar

Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Jeu 15 Juin 2006 - 16:40

Non. En fait, il a mit par deux les deux questions au choix (par filière) auquel pouvait répondre la personne qui passait l'examen.

Citation :
* Peut-on juger objectivement la valeur d'une culture ?
* L'expérience peut-elle démontrer quelque chose ?

Ça c'était les questions que les S (Scientifiques) ont eu. D'ailleurs, on a aussi le choix avec un commentaire de texte à faire.

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Jeu 15 Juin 2006 - 20:52

Libre à vous de choisir un sujet parmi les dix sujets présents.
Je demande un article complet bien rédigé et bien développé.
Plusieurs participants ont le droit de développer indépendamment le même sujet qu'ils ont choisi, à condition de ne pas copier sur vos voisins.
Les meilleurs lauréats du concours de philosophie sur PARSEC seront applaudis. prière

A vos stylos ! Premier

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Ven 16 Juin 2006 - 12:13

J'ai l'honneur de vous annoncer que Thal est la première à rendre sa copie.

Bon travail de synthèse, le texte est agréable à lire.
Le travail de Thal a été noté 15/20.

Au point de vue rédactionnel, tu te débrouilles plutôt bien, chère Thal.
Malgré quelques petites fautes d'orthographe, l'ensemble est satisfaisant et tu as de bonnes idées.

Le texte de Thal sera rendu public quand les autres candidats de l'épreuve de philosophie de PARSEC auront rendu leur devoir par email sur PARSEC à Pulstars.

Aujourd'hui c'est vendredi, le délai limite pour rendre le devoir est fixé au mardi 20 juin à 22 heures (heure de Paris). Ceux qui n'auront pas rendu leur copie seront considérés absents et sanctionnés par un zéro, sauf s'ils déclarent ne pas participer au coucours avant la fin de l'épreuve (dérogation).

Encore bravo à Thal. Na !

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Ven 16 Juin 2006 - 14:27

Bon, puisque les candidats au bac de philosophie semblent réfractaires et récalcitrants, je me propose comme deuxième candidat, juste après Thal, et je publie aujourd'hui ma propre rédaction.
Devant l'évidence, mon texte étant devenu public, il n'est donc plus permis aux candidats de choisir le sujet que j'ai moi-même choisi, à l'exception où les candidats auront d'autres arguments développés dans ce sujet.


Cela a t-il un sens de vouloir échapper au temps ?



Qu'est-ce que le temps ?

Selon la théorie de la relativité d'Albert Einstein, le temps est une dimension complémentaire aux trois dimensions d'espace pour constituer une géométrie à quatre dimensions : l'espace-temps. Depuis Einstein, on admet que le temps est indissociable de l'espace, et que l'espace et le temps ne sont pas absolus, ils dépendent des observateurs. Vouloir échapper au temps a un équivalent dans la théorie d'Einstein : les paradoxes temporels. En effet, le temps de la physique est le principe premier de la causalité, principe lui-même de la logique. Par exemple, je pousse une tasse, elle tombe et se brise. La causalité est l'enchaînement logique d'événements selon un déroulement pouvant être irréversible. En thermodynamique, l'entropie est l'essence de la causalité. L'entropie est
l'accroissement du désordre, une dégradation de l'énergie lorsque celle-ci se transforme. Dans le cas des paradoxes temporels, un homme qui remonterait le temps pour assassiner son grand-père à une date antérieure à la conception du père de l'assassin entraînerait un paradoxe logique : si l'assassin tue son futur grand-père dans le passé, comment
l'assassin remontera t-il ultérieurement le temps si sa propre naissance est empêchée par lui-même ? Dans ce contexte, vouloir échapper au temps est un non-sens.

Selon la physique, le temps est caractérisé par le passé, le présent et le futur. Ces notions sont culturelles et apprises les premières années de notre vie. Le présent semble glisser sur une droite linéaire, et s'écouler uniformément. Vouloir échapper au temps dans un tel contexte est une tautologie, un pléonasme, puisque le présent échappe sans cesse au temps, puisque demain : aujourd'hui sera hier, et demain sera aujourd'hui. Echapper au présent n'a pas de sens, c'est alors avoir soi-même son propre présent par rapport à d'autres personnes qui suivent leurs présents, les événements paraîtraient s'écouler alors plus vite ou plus lentement. Si nous échappions au présent en allant à contresens de lui, le temps ne s'écoulerait pas. Nous ne pouvons pas avoir conscience que le temps de la physique ne s'écoule pas, puisque la matière qui nous constitue suit des mécanismes qui dépendent du temps. C'est donc un non-sens. C'est comme l'exemple suivant : il faut deux objets distincts pour définir un mouvement entre eux, le concept de vitesse dépend du mouvement des deux objets l'un par rapport à l'autre.
Ce serait un non-sens, une absurdité, d'affirmer pouvoir définir un mouvement, une vitesse, un temps, si nous ne disposions que d'un seul objet dans l'univers pour décrire une dimension physique fondamentale comme l'espace et le temps.

Selon le temps psychologique, le temps paraît passer lentement quand on est jeune, et semble s'écouler de plus en plus vite à mesure que l'on prend de l'âge. L'impatience de la jeunesse et l'expression "c'est comme si c'était hier" dite par les aînés sont significatifs. Dans ce cadre, nous échappons sans cesse au temps, celui-ci se dérobe, à cause de nos distractions, ou quand on est très concentré sur un sujet plaisant, ou lorsque l'ennui se fait longuement sentir. Einstein a dit : "une heure vous
paraît durer une seconde quand vous êtes à côté d'une belle fille, et une seconde paraît durer une heure quand vous posez votre main sur un poëlle brûlant, c'est ça la relativité !".

Selon la météorologie, le temps est le synonyme du climat et de son évolution. Vouloir échapper à l'évolution climatique naturelle est une chimère, excepté par l'astronautique qui permet de quitter l'écosystème terrestre. On ne peut guère, pour la majorité des hommes, se substituer au climat terrestre. On le subit. L'activité industrielle causée par l'humanité provoque le réchauffement climatique terrestre en contribuant à l'effet de serre. Se soustraire à cette évolution catastrophique revient à trouver des solutions écologiques adaptées et urgentes. On ne sait pas à ce jour si l'effet de serre est réversible.

Selon la biologie humaine, le temps représente l'écoulement des années. La naissance, la jeunesse, la maturité puis la vieillesse. L'angoisse de vieillir, et de voir sa santé se dégrader est une angoisse pour tout être humain. Chacun peut être tenté de recouvrer la jeunesse, ou la conserver la plus longtemps possible. Vouloir échapper au temps, refuser la vieillesse, a un sens, parce que c'est une angoisse existentielle réelle. Cette volonté d'échapper au temps biologique est un instinct naturel de survie, une volonté de vivre. Echapper au temps a des moyens scientifiques réalisables, comme les produits cosmétiques et les traitements médicaux hormonaux. Mais il existe et existera des moyens posant des problèmes éthiques, comme la thérapie par la génétique et par la nanotechnologie médicale qui pourraient empêcher le vieillissement et assurer le maintien de la santé, voire même augmenter sensiblement la longévité. Vouloir échapper au temps biologique a un sens pour
ceux qui veulent s'y soustraire, en conservant une longue jeunesse. Mais vouloir échapper au temps biologique est un non-sens pour l'éthique.

En conclusion, vouloir échapper au temps a un sens qui varie en fonction de la définition que l'on donne au temps, et en fonction des observateurs, selon qu'ils soient spectateurs ou acteurs.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Thal
Système planètaire
Système planètaire
avatar

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Ven 16 Juin 2006 - 14:36

Applaudissement Applaudissement

Sujet très interraissant que tu as très bien traité! Bravo à toi.. mais je n'en attendais pas moins faut dire! Smile

Na !

Et bientôt on pourra lire celui de Neptune.. j'espère! Wink Coeur amour
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Ven 16 Juin 2006 - 14:41

Merci ma petite Thal. Je t'aime toi !

Concernant le devoir de Neptune, ça ne dépend que de lui. Il est si distrait et dans la lune en ce moment. Laughing
Courage Neptune ! Na !

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Ven 16 Juin 2006 - 21:36

Ouhlala !
Bon, allez, je vais de ce pas rédiger un petit texte...
Dire que je viens de terminer mes examens et que je me replonge dans une dissertation ! Clin d'oeil

PS : bravo à ceux qui ont participé ! Mouhahaha

EDIT : voilà mon texte envoyé.

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal
avatar

Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Sam 17 Juin 2006 - 7:16

Etant en examen jusqu'à lundi 12h, je m'en occuperai sûrement l'après-midi.

En ce moment, j'ai trop de révisions à faire pour l'oral.

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Sam 17 Juin 2006 - 12:09

J'ai reçu le devoir de NGC6543 par email.
L'ensemble est satisfaisant, bien écrit et bien traîté. La citation d'Einstein est un très bon argument. Le texte de NGC6543 sera publié après la fin des épreuves de philosophie sur PARSEC.

Note pour le texte de NGC6543 : 15,5/20. Mention : BIEN.

Je rappelle aux absents qu'ils auront une bulle sur leur copie si leur devoir n'est pas rendu dans le délai. Le dépôt de votre travail est accepté jusqu'au mardi 20 juin 2006 à 22 heures (heure de Paris, France).

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Sam 17 Juin 2006 - 18:27

Zéro ! Mais on passe le bac, ici ! Na !

A quand les épreuves de mathématiques ? Clin d'oeil

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Sam 17 Juin 2006 - 20:52

Les maths ? On a déjà peu de candidats pour la philosophie...
Alors les mathématiques, ça fait fuir de peur tout le monde à grands cris. Laughing La France jadis à la tête du Siècle des Lumières, et aujourd'hui en pleine crise, un pays de cancres ou plutôt de profs incompétents qui ne savent pas faire aimer les maths.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Thal
Système planètaire
Système planètaire
avatar

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Sam 17 Juin 2006 - 21:22

Heu moi je préfererais un sujet de math.. mais faut dire que c'est plus délicat... tout le monde n'a pas le même niveau mathématique.. :X
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Dim 18 Juin 2006 - 14:05

Le bac, c'est la même chose pour tout le monde, non ? (Enfin, je sais que cela varie selon les années ! Mais sur la même année, tout le monde n'a pas exactement les mêmes énoncés ?)

Sinon, j'avoue qu'une petite épreuve de mathématique ne serait pas désagréable. J'aime autant la philosophie que les mathématiques !

Mais il est vrai que je n'ai sans doute pas le niveau nécessaire pour espérer ne fut-ce que comprendre les énoncés... Je suis en 5ème, l'équivalent de la première en France.

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Lun 19 Juin 2006 - 11:02

Il ne reste plus que 31 heures (à la date de mon présent message) pour rendre votre devoir de philosophie si vous ne l'avez pas encore fait.

Au-delà du délai, ce sera zéro. Que ceux qui ne participent pas au concours de philosophie en fasse la dérogation en postant un message ici.

Clavius, Neptune et lilouse (astromodérateurs) sont invités à se manifester avant l'échéance. ennuyé ...

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 11:54

Nous voici au mardi 20 juin 2006.

Les candidats à l'épreuve de philosophie ont jusqu'à ce soir 22 heures (heure de Paris) pour rendre leur devoir par email à mon adresse sur la messagerie du forum PARSEC.

Le devoir de Neptune est en cours de rédaction, en espérant qu'il respectera les délais prévus. Na !

Ceux qui n'auront pas envoyé leur devoir avant 22:00 ce soir, sans avoir fait de dérogation préalable qui les exempte du concours, une note de zéro leur sera attribués. Banni !

Vers 22:15 ce soir, les devoirs rendus et notés seront publiés sur le forum.

A l'heure où j'écris ce présent message, les candidates Thal et NGC6543 sont en tête de classement. Je compte sur la qualité du devoir de Neptune, que j'ai hâte de lire ce soir. Bisou particulièrement à Thal. Je t'aime toi !

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal
avatar

Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 13:17

Le devoir a été envoyé.

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
Thal
Système planètaire
Système planètaire
avatar

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 14:19

Youpiiii, je viendrais à 22H15 présises pour lire les textes de tout le monde! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 16:56

Il y a eu au total quatre participants ?

Eh bien, je suis pressée de découvrir les oeuvres des autres ! (Même si celle de Pulstars fut déjà rendue publique.)

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Neptune
Administrateur principal
Administrateur principal
avatar

Nombre de messages : 1959
Localisation : Bordeaux
Emploi : Étudiant en master de philosophie
Loisirs : Astronomie & philosophie
Date d'inscription : 11/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 17:02

Hé oui, seulement. C'est bien dommage... Toutefois, si d'autres personnes veulent participer même après la date, elles peuvent Very Happy

L'important c'est la réflexion :p

_________________
Neptune, administrateur
À votre service
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 18:51

Je confirme la réception du devoir de Neptune avant la fin du délai.

Le texte de Neptune a une bonne grammaire générale, plutôt satisfaisante.
La conclusion de sa rédaction est bien. Il a de la suite dans les idées, un potentiel réel. J'ajoute que Neptune sera au top s'il aère un peu plus son texte par des paragraphes, et en structurant ses idées et en les classant.

Je propose la note de 15.5/20. Mention ASSEZ BIEN.

Neptune a des idées en lui, mais il a de légères difficultés à les exploiter et à leur donner une structure, mais courage ça va s'arranger. Eviter les phrases longues qui peuvent donner des confusions, et préférer les phrases de longueur modérée. Préférer la simplicité des arguments plutôt que des phrases inutilement complexes, il faut bien que tous les lecteurs comprennent. Laughing
Je peux contribuer à lui apporter mon aide personnellement. Na !

Bilan : de grands progrès depuis 2004, des entraînements et des exercices rendront Neptune opérationnel pour le Bac 2007.
Neptune, espoir de l'année. Applaudissement



RAPPEL DES CANDIDATURES EN COURS :
1. Thal
2. NGC6543
3. Pulstars
4. Neptune

Les textes des trois candidats seront publiés à 22 heures précises. Mon texte avait déjà été publié antérieurement, et exceptionnellement.

Si aucun autre candidat ne se manifeste avant 22 heures sonnantes, Neptune et NGC6543 recevront le parsec d'or (ex-aequo), et Thal suit les 2 premiers gagnants de très près et recevra le parsec d'argent (je remettrai moi-même le trophée à Thal et j'aurai un gros bisou et je lui en donnerai un aussi. Je t'aime toi !).

Il reste un peu plus d'une heure avant la fin de l'épreuve de philosophie.
Les devoirs non rendus = zérooooo. Laughing N'est-ce pas clavius ? Na !

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 20:00

Voici le sujet traîté par la jolie Thal. Je t'aime toi !

Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?



Par THAL.


Afin d’introduire ce sujet, je vais tenter de définir, avec mes propres mots, les termes qui composent la problématique.
Qu’est ce que le bonheur : Une chose éphémère, remplie d’espoir et de joie. Un moment, plus ou moins long, de la vie d’une personne où tout va pour le mieux.
Qu’est ce que la vérité : C’est une notion objective. C’est décrire un évènement tel qu’il est sans l’embellir ou en changer les faits. Ont dit souvent que : La vérité est dure à entendre ; la vérité fâche.

Le bonheur permet de vivre paisiblement, sans soucis. Mais est il honnête pour soit même, et également pour les autres, de préférer continuer à mentir pour préserver son bonheur ?! Je crois qu’un homme se mentant, et refusant de voir la réalité en face souffre gravement. Je pense même qu’on pourrait dire de lui qu’il est Mythomane. Ce terme désigne une « maladie ». C’est pourquoi je pense qu’il est mal de se voiler la face.
Mais, nous somme très souvent confronté au fait qu’on se refuse de regarder le mal alentours. Prenons un exemple simple : Vous êtes avec votre famille devant la TV. Tout va pour le mieux. Puis soudain les informations TV démarrent et la présentatrice annonce qu’une 10ène de personnes meurent de froid dans les rues de Paris. Que ferez vous ? Vous lèveriez vous de table, pris d’un élan d’affection pour ses pauvres personnes ? où resterez vous assis comme tant d’autre à préférer continuer votre repas chaud, en oubliant les personnes devant votre portes ? … Je pense que chacun d’entre nous va continuer son petit repas, et dans la seconde d’après on aura tous oubliés le reportage. C’est un phénomène assez normal : On ne peut pas aider tout le monde, alors continuons ce repas, ça ne sert à rien de se torturer pour ça. Dans la vie de tous les jours nous comme confrontés à des exemples comme cela. Vous êtes dans le métro, une femme enceinte à du mal à se hisser à l’intérieur…, dites moi QUI se lèverait pour l’aider ? Peut de gens en tout cas… D’accord, je m’éloigne un peut du sujet, qui n’est pas « L’individualisme dans la société », mais le fait de préférer son bonheur à la vérité. Mais cela se rejoint, on préfère ne pas voir la « souffrance » des gens pour ne pas qu’ils nous entament notre bonheur.

Mais finalement, est il bien pour Nous même de nous cacher cette vérité ? Certes on dit que la vérité fait mal. Qu’elle est dure à entendre, mais si nous vivons entouré toute notre vie d’un cocon, atteindrons nous un jour le Vrai bonheur ?! Je ne le pense pas. Il faut savoir apprécier son bonheur, et pour cela il faut avoir vu la vérité en face. Il me semble que la vérité est liée au bonheur. Sans vérité, il n’y aurait pas de confiance dans ce monde, il n’y aurait pas de doute, il n’y aurait plus grand chose…
N’apprécie t’on pas plus une personne lorsqu’on sait qu’elle est sincère avec nous ? Que nous n’avons pas à se méfier de lui/d’elle ? Il me semble que si. Et il me semble que la notion de bonheur est liée également aux gens qui nous entourent. Si j’ai de nombreux amis, que je sais que je peux avoir confiance en eux, qu’ils me préviendront si je change de comportement, mon bonheur n’en sera que plus grand.
Prenons un exemple, celui du couple ! Qu’elle plus belle image de sincérité et de vérité que celle d’un couple ? Deux personnes s’aimant, ayant confiance l’une en l’autre. Si un problème survient, ils en discutent ensemble. Ils se disent toujours la vérité pour que tout aille bien… et au final, ils sont heureux.
Imaginez ensuite ce même couple, mais imaginez que le mari mente constamment à la femme. Au bout d’un moment des tensions vont se créer, sans même que les deux amants n’y fassent attention. Puis au fils du temps les esprits vont s’échauffer, et nous en arriverons à ce que le mari hurle à sa femme qu’il lui ment depuis des jours et des mois. Et tout d’un bloc il lui reprochera tout. Leur couple finira donc sur un bruit d’assiette brisé. Ils auront étaient heureux un temps... mais la vérité, la sincérité aura eu raison de leur relation.
Un autre exemple voulez vous ? Une famille, deux parents un enfant. Pour apprendre à l’enfant les choses de la vie, ses parents le gronde, lui explique les choses de la vie, le punisse. Mais tout cela pour son bien futur. Ils le mettent en garde, ainsi arrivé à l’age adulte l’enfant sait à quoi s’attendre ! Son apprentissage de la vie aura était véridique, il deviendra heureux après avoir trouvé sa place dans le monde des adultes.
Mais si, les parents du jeune garçon lui avaient toujours caché les vérités du monde. Qu’ils lui avaient toujours dit qu’il était un prince, un roi, que personne n’était mieux que lui, qu’il deviendrait un Grand homme… Que lui arrivera t’il le jour où il se rendra compte que tout n’était que mensonge ?! Il deviendra morose, voir déprimé. Il en voudra à ses parents de lui avoir fait croire à des mensonges… nous en revenons donc au même point : Une relation basé sur la sincérité et la vérité sera plus apte à amener les gens au bonheur. Car la vérité amène la discussion, et il me semble que discuter de nos différents, c’est la base de tout.

La conclusion de tout cela, est que pour moi la vérité est importante pour pouvoir atteindre le bonheur. Mais il ne faut pas oublier que la plus part des gens tentent de se protéger du monde qui les entours en étant un peut « nombriliste » à certains moments de sa vie pour se protéger. Tout le monde cache la vérité du monde pour tenter de profiter sournoisement de son propre bonheur sans penser aux malheurs des autres. Mais tout ceci est naturel.
Pour moi, vérité et bonheur ne vont pas l’in sans l’autre, que se soit pour se protéger ou pour avancer dans une meilleure direction.

--

Je remets le Parsec d'argent Second à Thal, gros bisouuuus ! Coeur amour
Félicitations !

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)


Dernière édition par le Mar 20 Juin 2006 - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 20:03


Voici le sujet traîté par notre honorable amie NGC6543.




Peut-on juger objectivement la valeur d'une culture ?



Notre monde abrite une multitude de cultures différentes. D'où la naissance de différences, d'interprétations différentes… Et d'où, parfois, des désaccords. Et les gens se questionnent : "peut-on juger objectivement la valeur d'une culture ?"

Tout d'abord, un point essentiel est que le juge soit extérieur à la culture. Sinon, un déséquilibre fondamental serait créé entre sa culture et les autres. Ensuite, précisons qu'une culture enferme non seulement des valeurs mais aussi des rites, des éléments folkloriques, des histoires et légendes mais également un style de vie particulier.

La première chose à faire est d'établir une liste reprenant les différents points sur lesquels le juge doit se prononcer afin d'établir un verdict qui se veut le plus objectif. Sur quoi baser l'inventaire ? Sur la richesse des cultes ? Sur leur diversité ? Sur les valeurs premières véhiculées ? Sur le sens de l'adoption d'un mode de vie particulier ? Sur tout à la fois ? Les questions se posent et en appellent d'autres… Déjà la tâche semble ardue.

De plus, la culture est fortement rattachée à l'humain. On sait qu'il est extrêmement difficile d'émettre des constats précis dans le domaine des sciences humaines, or, c'est une des premières obligations pour obtenir un compte-rendu objectif.

Mais admettons que les éléments à inspecter soient établis. Il est clair que nous ne pouvons répondre à ces questions uniquement en se basant sur les maigres connaissances que nous avons de la culture concernée. D'où une prise de renseignement presque obligatoire. Mais est-ce avec la lecture de quelques ouvrages ou en ayant résidé quelques jours avec des personnes qui vivent cette culture depuis leur prime enfance que nous parviendrons à en saisir tous les détails et toute l'essence ? Est-ce que cela nous permettra de la connaître suffisamment ? D'arriver à percevoir les messages et valeurs transmises ?

Certains diront qu'on remarque vite, dans les grands traits, quels sont les discours d'une culture, ses penchants, ses avis généraux. Et ajouteront que l'absence de valeurs fondamentales pourrait justifier un mauvais classement. Je répondrai à ces gens en disant que nos valeurs qui nous paraissent primordiales ne le sont peut-être pas pour tout le monde, et que nos opinions sur ce sujet est en grande partie formaté par la société dans laquelle nous vivons, par notre propre philosophie, par notre propre culture. Il y a là une grande part d'interprétation non négligeable, particulièrement pour un jugement qui doit tendre vers l'objectivité la plus grande.

De plus, se placer sur un piédestal en qualité de juge suprême est bien dangereux. Cela peut mener au sectarisme et à l'extrémisme. Je cite ici : "Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux puisque nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons." Albert EINSTEIN.

Mais il faut également penser aux répercussions d'un pareil classement. Valoriser certaines cultures (sous un critère soit-disant objectif), c'est prendre le risque d'en faire disparaître d'autres. Or, chaque culture transporte un patrimoine et un héritage profondément ancré dans chacune des personnes qui s'y rallient. C'est perdre une richesse inestimable de notre monde, c'est tuer au plus profond d'eux-mêmes des êtres humains.

Juger une culture est impossible, car nous ne pouvons nous mettre à la place des gens qui la vivent et la perpétuent. Des critères objectifs sont difficilement mis en place, et on ne peut nier une grande part d'inconscient lors du jugement. Cela relève de l'inutile, et même du dangereux. Au lieu de vouloir juger et comparer, ne devrions-nous pas tenter d'accepter et de comprendre ces cultures ?

--

Je remets le Parsec d'or Premier à NGC6543 pour son travail. Félicitations !

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   Mar 20 Juin 2006 - 20:07

Et voici le sujet traîté par mon meilleur ami Neptune ! Clin d'oeil

Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?


Qu'appelle-t-on le bonheur ? Selon la définition du dictionnaire, c'est un état de joie, de plénitude, de plaisir. C'est donc le contraire du malheur qui lui, est une situation pénible, difficile.
Qu'appelle-t-on vérité ? C'est quelque chose qui est vrai, donc qui n'est pas faux. On peut déjà scinder l'idée en deux en considérant qu'il y a soit une vérité soit la vérité. Si on considère qu'il y a une vérité, alors cela signifie qu'il peut y en avoir d'autres. La vérité serait donc un concept relativiste. Au contraire, si on considère qu'il n'y a qu'une seule vérité, la relativité de celle-ci n'existe donc plus.
Il faut alors se demander où commence le vrai et où commence le faux. C'est ici que le caractère relativiste de la vérité rentre en compte car les concepts de vrai et de faux sont influencés par les idéologies des gens. Comme le dit Ponce PILATE : "La vérité, la vérité, mais qu'est-ce que la vérité ?".


On peut considérer qu'il faut préférer le bonheur à la vérité car le but de tout homme est d'avoir une vie heureuse, de ressentir du bonheur. Pour être heureux, il fera ce que bon lui plaît et cherchera des réponses à ses questionnements. Ses réponses peuvent être vraies ou fausses, cela ne change rien tant que la personne est heureuse. Mais cela ne fonctionne que pour ceux qui ne font pas de la vérité un critère transcendant le bonheur. Ainsi, la connaissance de la vérité n'est pas nécessaire à tous pour être heureux.
Cette vérité n'est pas nécessaire si l'on considère que le bonheur se trouve dans l'imagination. Ainsi le rêve prend une part importante dans ce qu'appellera "vérité" le sujet (au sens métaphysique du terme). Alors, la vérité sera tout autre pour quelqu'un qui ne rêve pas les mêmes choses. Le problème se pose aussi avec les sujets qui adhèrent à des idéologies, des doctrines, voire des dogmes. Là encore, nous avons affaire à un bonheur qui est bien réel mais non sur une base sûre de véracité. Alors, la connaissance de la vérité n'est pas nécessaire pour être heureux car l'omniscience est impossible, d'une part car on ne peut pas connaître tout ce qui fait la vérité avec un grand V, mais aussi car cette vérité est relative car nous n'avons pas tous la même manière de pensée. Nous ne sommes pas tous régit par les mêmes concepts de pensée tel que la raison par exemple.
En considérant donc que nous avons affaire à une vérité relative, alors les croyants croient en un Dieu qui leur paraît vrai, c'est donc leur vérité. Cette vérité leur apporte du bonheur car il les aime, les aide, etc. Cependant, les sceptiques qui pensent que Dieu est au minimum quelque chose d'incertain, pensent que les croyants ne sont pas dans une vérité certaine, absolue, mais dans une illusion. Les croyants, toujours selon les sceptiques, préfèrent donc le bonheur à la vérité.


L'idée opposée est de ne pas préférer le bonheur à la vérité. Le but de tout homme n'est-il pas de connaître la vérité ? La soif de vérité, à travers la curiosité, est l'essence de chaque être humain. Cette essence s'évapore parfois à cause des cultures dans laquelle évolue le sujet qui ne l'incite pas à être plus curieux, voire à ne plus l'être du tout.
Si on se réfugie consciemment dans l'imaginaire, on se voile donc la face, on fuit la réalité. C'est donc penser au bonheur personnel avant de penser à la vérité. Mais pourquoi ne pas préférer la vérité au bonheur ? La réalité est-elle forcément si terrible que ça ? Peut-être qu'en se jetant dans des croyances alléchantes et magnifiques, on se fait peur en découvrant la réalité alors qu'elle n'est pas fondamentalement terrible.
Si l'on veut préférer la vérité, il faut le faire dans une attitude sceptique sinon on risque de tomber dans une croyance, la raison étant sa source de bonheur. On serait donc dans une possible illusion, donc loin de toute vérité.
Il est tout à fait compréhensible que des parents qui ont perdu leurs enfants très jeunes soient dans un état psychologique très mauvais. Certains d'entre-eux demande à des voyantes de les faire communiquer avec leur enfant qui serait selon eux dans l'au-delà. Le désir de vérité n'est dans ce genre de cas plus recherché car il donnerait une vision trop horrible du monde dans lequel nous vivons parfois.
Enfin, préférer la vérité au bonheur n'empêche tout de même pas forcément d'être heureux (voir §2 de la deuxième partie).


La recherche du bonheur et de la vérité sont deux éléments fondamentaux chez l'Homme. Il faut savoir que les deux sont conciliables bien que parfois, la réalité soit dure à accepter et qu'ainsi certains préfèrent la fuir. La religion n'est-elle qu'un substitue pour mieux vivre ?

--

Je remets le Parsec d'or Premier à Neptune, qui partage le même trophée que NGC6543. Félicitation mon fillot !
Applaudissement

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujets du bac de philosophie 2006   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujets du bac de philosophie 2006
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour les TL : Revue Europe sur Pascal Quignard
» Les sujets du bac de philosophie 2014
» Sujets de l'agrégation externe de philosophie 2015
» Sujets de l'écrit du capes externe de philosophie 2015
» Capes externe de philosophie 2016 - Sujets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Philosophie :: Philosophie générale-
Sauter vers: