Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Punir les causes ou les conséquences ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Punir les causes ou les conséquences ?   Mar 23 Mai 2006 - 20:49

Voilà, je crée ici un nouveau sujet suite à celui de Pulstars. (http://astronomie.forumactif.com/viewtopic.forum?t=458)

Je me demandais comment fallait-il punir un contrevenant (ou criminel, ou tout autre mot que vous voulez) de ses fautes. Faut-il punir ce qu'il a commis de mal, et uniquement cela ? Ou faut-il prendre en compte les conséquences ? Ou bien, faut-il se baser uniquement sur les conséquences ?

Pour ma part, j'estime qu'il ne faut regarder que le mal qui a été accompli, volontairement.

Prenons un exemple ; deux personnes, ayant trop bu, prennent le volant aux mêmes heures de la nuit. Toutes les deux roulent dans une agglomération, trop rapidement, et font un accident. Les conditions sont EXACTEMENT les mêmes, les cas sont extrêmement similaires, à un point près : le premier conducteur (appelons-le A) tue une personne qui se trouvait sur le trotoir à ce moment-là, tandis que le second (B), a la "chance" de ne trouver personne sur son chemin.

A et B ont tous les deux commis les mêmes fautes : conduite alors qu'ils avaient trop forcé sur l'alcool, et dépassement de limite de vitesse. Faudrait-il punir A plus séverement que B parce qu'il a tué, involontairement, une personne ? C'est de la malchance qu'il a eu, un point c'est tout. De plus, il risque fort d'être touché psychologiquement par la mort de la personne et subir déjà des remords, regrets, sentiments de culpabilité. Tandis que B, n'ayant pas donné la mort, paiera sa dette et cependant sera moins responsabilisé que A.

Un autre exemple : A brûle un feu rouge en pleine heure de pointe dans une grande ville, risquant de faire un accident, mais il a un bol affreusement dingue et il n'y a rien qui se passe ; le pire est évité, l'accident n'a pas lieu. B, par contre, brûle le même feu rouge de la même ville, mais à trois heures du matin. Par malchance, il fait un accident.

Faudrait-il punir B plus séverement que A ? Selon moi, A a eu un comportement bien plus risqué que B et ne s'en est tiré que par on ne sait quelle bonne étoile. Mais il est évident qu'il y a plus de risque et qu'il est plus dangereux de bruler un feu à 13h plutôt qu'à 3h.

Voilà...

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers
avatar

Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 97
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Punir les causes ou les conséquences ?   Mar 23 Mai 2006 - 21:12

La meilleure solution est la prévention : ne pas traîter le crime par un châtiment, mais empêcher qu'un crime soit commis (par l'éducation, la responsabilisation, le civisme, etc...)

La société est responsable de tous.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 28
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Punir les causes ou les conséquences ?   Mer 24 Mai 2006 - 16:15

Bien sûr, plutôt que punir, il faut prévenir, c'est certain, mais parfois les sanctions sont inévitables.

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
océan
Astéroïde
Astéroïde


Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Punir les causes ou les conséquences ?   Sam 27 Mai 2006 - 10:05

La question que tu poses est une question de morale. L'alternative que tu proposes est décrite par les deux points de vue communément appelés déontologique et conséquentialiste.

Le point de vue déontologique définit que l'on agit bien lorsque l'on agit conformément à la règle (ce qui pose aussitôt la question politique : règle imposée ? règle acceptée ? acceptée par qui ? définie comment ? par qui ? présentée comment ? mise en place comment ? où ? quand ? dans quels enchaînements événementiels ? etc. Ce débat peut mener extrêmement loin, mais il est difficile d'exclure ces aspects sans risquer de céder à la facilité, à la complaisance vis-à-vis de soi-même, ou à la démagogie, ou au manque de rigueur intellectuelle).

De ce point de vue, il faut punir les "causes" au sens où tu emploies ce mot (cet usage te démarque nettement de ceux qui étudient ces questions, et je ne saurais trop t'encourager à approfondir le sujet, mais ceci est une autre histoire).

Le point de vue conséquentialiste définit que l'on agit bien lorsque l'on agit de la façon qui favorise les meilleures conséquences (ce qui amène aussitôt un faisceau de nouvelles questions morales, mais aussi psychologiques, sociologiques, philosophiques : qu'est-ce qu'une conséquence ? ce qui se voit ? ce qui est le plus probable ? ce qui est constaté ? ce qui arrive quand ? tôt ? longtemps après ? (question de la prescription) Près ? loin ? qu'est-ce qu'une conséquence meilleure ? meilleure pour qui ? quand ? où ? meilleure comment ? sans compter les risques de boucle dans la question comment définir les critères du meilleur : par rapport à la règle, ou par rapport aux conséquences ? ... ).

De ce point de vue conséquentialiste, il faut punir l'acte en fonction de ses suites.


A côté de ta question (qui est comment faut-il punir un contrevenant de ses fautes ?), on peut poser la (vaste) question de la punition, mais c'est une autre question.
Revenir en haut Aller en bas
Amélia
Astéroïde
Astéroïde
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 23
Localisation : lyon
Emploi : collégienne
Loisirs : le theatre,la lecture..
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Punir les causes ou les conséquences ?   Mer 20 Fév 2008 - 14:52

Pour le premier exemple pour moi, la personne A doit être puni plus sévèrement que la personne B car elle a quand même tuer quelqun ce n'est pas rien ! Et que font les remords et la culpabilité du criminel ? Pour moi ce n'est vraiment pas important de penser a sa ses remords alors que cette personne a quand même tue quelqun !! il fallait réfléchir avant de prendre le volant faut assumer ses actes un peu!!! Par contre pour le deuxième exemple je trouve que A doit tout aussi être puni que B !

voili,voulou...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amelia-mwa69520.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Punir les causes ou les conséquences ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Punir les causes ou les conséquences ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment punir un enfant en classe?
» Eduquer sans punir : Apprendre l'autodiscipline aux enfants
» [Compte-rendu] Julie Lazar, Punir pour quoi faire?
» Punir...après coup !
» fesser, punir, mettre au coin et si on faisait autrement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Philosophie :: Forum Liberté-
Sauter vers: