Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réflexion sur la température

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xionbox
Big Bang
Big Bang


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Réflexion sur la température   Sam 4 Mar 2006 - 20:47

Bonsoir,

J'ai relu quelques remarques (comme je les appelle) que j'ai écrit le 22 Octobre 2005 (très précisément). J'ai donc décidé de vous faire part de mon idée sur la température et c'est à vous de m'en donner votre avis. Grand sourire !

Merci d'avance.

Citation :

En admettant que la température soit due aux chocs entre éléments et si l'agitation moléculaire est plus élevée lorsque la température est élevée, la température serait donc due aux interactions électromagnétiques, forte et nucléaire mais aussi à la vitesse*, la taille, la masse et l'énergie des particules en jeu.

(*) l'énergie cinétique pourrait entrer en jeu, non?

Je sais que c'est court, mais je voulais vérifier au près de forumeurs aussi passionés que moi et bien plus avertis de la vérité de mon propos. Style
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Réflexion sur la température   Sam 4 Mar 2006 - 22:21

Citation :

En admettant que la température soit due aux chocs entre éléments et si l'agitation moléculaire est plus élevée lorsque la température est élevée, la température serait donc due aux interactions électromagnétiques, forte et nucléaire mais aussi à la vitesse*, la taille, la masse et l'énergie des particules en jeu.

(*) l'énergie cinétique pourrait entrer en jeu, non?


En réponse, je fournis l'explication complète.
En effet, la température est fonction de l'agitation des molécules.

L'énergie cinétique est Ec = 1/2 * m * v²
avec m = masse moyenne d'une molécule
avec v = vitesse moyenne d'une molécule

Or, l'énergie cinétique d'une particule est égale à
3/2 * k * T
avec k = constante de Boltzmann = 1.38 * 10^-23 J/K
et T = température absolue (en kelvin)


Donc : T = m * v² / (3 * k)

Seule la masse des particules et leur mouvement sont cause de la température.
Les charges électriques ni le magnétisme (et encore moins
le nucléaire) n'interviennent. Ici c'est l'énergie qui est utilisée, et
non les forces fondamentales comme l'électromagnétisme ou les
forces nucléaires.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Xionbox
Big Bang
Big Bang


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Réflexion sur la température   Dim 5 Mar 2006 - 11:29

Merci de ta réponse Pulstars. Style

Par contre, concernant les charges électriques, pourquoi n'interviennent-elles pas? Cela me parait étrange parce qu'il existe une interaction entre les particules chargés ce qui pourrait donc altérer le mouvement des particles en jeu, non?
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Réflexion sur la température   Dim 5 Mar 2006 - 14:42

Les charges électriques n'interviennent pas : les atomes et molécules sont électriquement neutres.

Si nous avions un plasma (gaz ionisé chargé électriquement)
comme au coeur des étoiles, la loi thermodynamique
Ec = 3/2 * k * T fonctionne toujours, à la différence où il existe
une température critique où la vitesse moyenne des noyaux atomiques
est suffisante pour amorcer les réactions de fusion thermonucléaire.
En effet, la gravitation s'oppose à la force de répulsion électrostatique
des particules chargées, et lorsque la gravitation devient prédominante
devant la barrière de Coulomb, alors il y a fusion des noyaux légers en
noyaux plus lourds (l'hydrogène devient de l'hélium).

Mais dans le cas des particules neutres comme les atomes et les molécules, l'essentiel des collisions réside dans la répulsion des
électrons les plus externes des couches électroniques des atomes.
On imagine souvent que les chocs entre les corps sont réels,
mais en réalité il n'y a pas de contact mais la mise en jeu de forces
électrostatiques répulsives (qui sont bien moindres que les forces
répulsives des plasmas). Dans les chocs, les atomes ne se touchent pas, ils se repoussent. Les plasmas sont des gaz ionisés qui sont des noyaux
d'atomes chargés positivement (le plasma d'hydrogène est des protons).
Les répulsions entre les atomes font intervenir les électrons.

Concernant les plasmas :
Une particule chargée électriquement induit un champ électrique
et un champ magnétique quand elle est soumise à une force.

F = q * E F = force ; q = charge électrique ; E = champ électrique

F = q * v * B v = vitesse de la charge ; B = champ magnétique

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Xionbox
Big Bang
Big Bang


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Réflexion sur la température   Dim 2 Avr 2006 - 10:27

Merci pour ton explication claire et rigoureuse. The king ! ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion sur la température   Aujourd'hui à 2:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur la température
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moyenne température annuelle à Lyon Bron
» Température optimale
» Forte hausse de température
» Température à l'air libre
» Quelle température choisir pour déshydrater ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Sciences exactes :: Physique théorique-
Sauter vers: