Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'entropie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur


Féminin Nombre de messages : 281
Age : 27
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: L'entropie   Dim 12 Fév 2006 - 18:57

Nous avons vu, à l'occasion d'un cours de chimie, le concept d'entropie. Je le connaissais déjà, mais appliqué à un domaine plus "physique"... En effet, nous parlions du rôle de l'entropie dans les réactions.

Mais là n'est pas le propos.

Lorsque j'ai découvert l'entropie pour la première fois, il y a quelques années, dans un livre, je me souviens que je ne comprennais rien et que je trouvais cela affreusement compliqué. Ensuite, l'été dernier, j'ai eu l'occasion de rencontrer un astrophysicien ; cela devint directement plus clair. Depuis, il m'est arrivé de lire au hasard d'un livre quelques informations sur ce sujet.

Ce que j'en ai retenu, très brievement :

L'entropie est une mesure de l'état de désordre d'un système, c'est-à-dire le nombre de possibilités qu'ont les éléments composant ce système de changer de place sans en affecter les propriétés. Plus l'entropie est élevée, plus les possibilités sont grandes. Plus l'entropie est faible, moins les "changements" passeront inapeçus. L'entropie de l'univers ne peut qu'augmenter avec le temps.

Est-ce correct ?

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: L'entropie   Dim 12 Fév 2006 - 19:06

Citation :

je me souviens que je ne comprennais rien et que je trouvais cela affreusement compliqué.

"Je ne comprenais" avec un seul N. Na !


L'entropie est une grandeur thermodynamique. Elle exprime
l'accroissement (voire la constance) du désordre d'un système.
L'entropie suit la flèche du temps (second principe de la thermodynamique).
De nombreux phénomènes se produisent de façon irréversible
dans un sens.

L'entropie en tant qu'ensemble de possibilités est du domaine de
la physique statistique.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur


Féminin Nombre de messages : 281
Age : 27
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'entropie   Dim 12 Fév 2006 - 19:26

Pulstars a écrit:
L'entropie suit la flèche du temps.

La flèche du temps ? Je croyais que justement, ceci était encore relativement flou en physique... Ou peut-être est-ce l'entropie qui donne un sens à cette flèche...

Je dis ceci car aucun point de l'espace (en excluant les singularités) n'est plus important qu'un autre, et j'avais élargi ceci aux instants.

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: L'entropie   Dim 12 Fév 2006 - 19:35

Quel rapport vois-tu entre l'entropie et l'isotropie (relatif à ta 2e phrase) ?

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Astromodérateur
Astromodérateur


Féminin Nombre de messages : 281
Age : 27
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'entropie   Dim 12 Fév 2006 - 20:45

Mes questions sont plutôt axées sur le temps et notamment l'écoulement du temps.

J'imagine que chaque instant est égal à un autre, et que donc il n'y aurait pas de raison d'avoir un ordre apparent entre tous les instants. Mais peut-être que l'entropie force cet ordre ; on saurait leur donner un classement en partant de l'instant à l'entropie la plus basse et en allant vers la plus élevée...


Edit : Sapristi, je suis une jeune planète !

_________________
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: L'entropie   Dim 12 Fév 2006 - 20:54

Nous pourrions avancer l'idée que l'entropie (unité = joule par kelvin)
est le temps.

Le temps s'écoule de façon discontinue, par paquets quantiques d'unités
appelées chronons (quanta de temps). Ce sont des intervalles de
5.4 * 10^-44 seconde.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'entropie   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 
L'entropie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toute matière de notre univers est-elle soumise à entropie?
» Pompes à chaleur et loi de la thermodynamique
» Le Temps ... matière et énergie ???
» L'abominable perfection du monde
» Pourquoi on jurerait qu'un Dieu a pensé l'Univers, hypothèse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Astronomie & sciences de l'Univers :: Astrophysique-
Sauter vers: