Forum PARSEC
N'hésitez pas à vous inscrire afin de participer aux forums, c'est plus convivial et c'est évidemment gratuit.
Forum PARSEC

Philosophie, Astronomie, Rationalisme, Science, Esprit Critique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le principe anthropique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clavius
Astromodérateur
Astromodérateur


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Le principe anthropique   Lun 2 Mai 2005 - 9:12

Tirer les conséquences du fait qu'il existe une conscience dans l'Univers, produite par lui et qui s'interroge sur lui.
Il existe deux faces de ce principe : le principe faible et le principe fort.
Le principe fort aboutit à une inversion de la démarche scientifique traditionnelle : ce n'est plus la conjonction d'un ensemble de propriétés qui a permis l'émergence de la vie, c'est l'existence d'observateurs qui a imposé à l'univers ses caractéristiques.
Pour le principe faible, l'homme est un observateur dont l'apparition ne relève que du hasard ; les propriétés de notre "bulle-univers" autorisent notre existence.

Le qualificatif "anthropique" est évidemment contestable. Rien ne prouve que la voie biochimique soit la seule qui mène à la conscience, l'éventualité d'une vie extraterrestre n'est pas exclue, et l'homme n'est pas le seul à posséder une conscience et une intelligence sur Terre.
Ces pour ces raisons qu'Hubert Reeves propose un principe de complexité : "L'Univers possède depuis les temps les plus reculés accessibles à notre exploration, les propriétés requises pour amener la matière à gravir les échelons de la complexité". (l'Heure de s'enivrer)

Pourquoi sommes-nous là ?

En modifiant légèrement, l'un ou l'autre des nombreux paramètres de notre univers, toute possibilité d'émergence de la vie et de la conscience est impossible. Notamment, les conditions nécessaires à la formation du carbone ne sont plus remplies.

Nous sommes là :

Parce que l'univers est grand : environ 15 milliards d'années-lumière d'univers observable.

Parce que l'univers est suffisamment massif.

Parce que l'univers a trois dimensions d'espace : avec un nombre inférieur à trois dimensions, l'existence d'organismes complexes dotés de systèmes nerveux développés serait impossible selon les neurobiologistes. Avec un nombre supérieur à trois dimensions, les orbites planétaires et atomiques seraient instables.

Parce que les constantes sont ajustées : sans cet ajustement, la matière serait instable. Ainsi pour la masse du proton (1 836 fois celle de l'électron), si ce rapport était sensiblement plus petit, la formation de structures bien définies, comme un cristal de glace ou une molécule organique, serait inconcevable.

Parce que les particules de même type sont identiques : elles ne peuvent donc pas occuper le même état quantique et se trouver au même endroit. Si les fermions (protons, neutrons, électrons...) étaient différents, cela aboutirait à une altération des noyaux constitutifs des êtres vivants, voire à l'impossibilité pour ces noyaux de se former.

Parce que les forces sont ajustées.

Parce que la matière existe : les quarks sont nécessaires à la formation des protons et neutrons qui constituent les noyaux atomiques des structures microscopiques et macroscopiques. Sans quarks, pas de matière ; sans matière, pas de vie.

Parce que l'univers est isotrope (les mêmes propriétés partout).

Sans les interactions nucléaires faible et forte, il n'y aurait pas de noyaux donc pas de cellules.
Sans la force électromagnétique (qui régit la chimie), le métabolisme des tissus des organismes ne pourrait être assuré.
La gravitation semble requise pour former des sites d'éclosion de la vie.
Sans la mécanique quantique (qui orchestre les réactions entre particules microscopiques), l'hémoglobine serait incapable de transporter l'oxygène.

_________________
Astronomiquement Votre, Clavius

http://ceraastronomie.wifeo.com/
http://www.cera-astronomie.com/
http://pollution-lumineuse.wifeo.com/
http://claviuslechti.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
thib89
Astéroïde
Astéroïde


Nombre de messages : 36
Localisation : Embrun
Emploi : lycéen
Loisirs : basket ,escalade ,snowboard et astro
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le principe anthropique   Lun 2 Mai 2005 - 15:46

En faite ,le principe anthropique peut s'appliquer à presque toutes les lois de la physique ,non?

thib
Revenir en haut Aller en bas
Clavius
Astromodérateur
Astromodérateur


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 17/10/2004

MessageSujet: Re: Le principe anthropique   Lun 2 Mai 2005 - 21:16

Salut

Je ne sais pas. C'est pas impossible. Mais ce n'est qu'une théorie Petit sourire

_________________
Astronomiquement Votre, Clavius

http://ceraastronomie.wifeo.com/
http://www.cera-astronomie.com/
http://pollution-lumineuse.wifeo.com/
http://claviuslechti.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Univers
Univers


Masculin Nombre de messages : 2405
Age : 96
Loisirs : Sciences, épistémologie, esprit critique
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Le principe anthropique   Mar 3 Mai 2005 - 12:12

Voici une approche philosophique :

En regard de nos connaissances sur la chimie et la physique,
nous sommes des moteurs biochimiques.Logiquement, nous
ne devrions pas avoir de conscience, comme des machines
qui ne font qu'exécuter un travail de thermodynamique.
Dans tout l'univers, l'énergie se conserve et se transforme,
elle n'est ni créée ni détruite.Cependant nous avons tous
une conscience.La conscience est un ensemble de perceptions
sensorielles, physiques et psychiques, dont l'organisme doué
de conscience possède un certain degré de décision.
Sommes-nous maîtres de nous-mêmes ? Et si nos actes
précédaient nos pensées, et qu'il existait un décalage de
temps entre l'acte et la prise de décision qui donnait l'illusion
que nous sommes dans le libre arbitre ?
Le plus grand mystère de la science est bien la conscience.
Cela entraîne de nombreuses interrogations.Qui sommes-nous ?
Quel est le but de l'existence ? Sommes-nous réels ? Et ce que
nous percevons est-il une réalité autonome extérieure à nous,
ou le produit de nos mécanismes cérébraux ?

La conscience est un ensemble complexe de processus mentaux
comme les émotions, la réflexion, la perception sensorielle, la
mémoire.

Sommes-nous le rêve de nous-mêmes ?
L'univers lui-même pourrait être un vaste programme qui
se commente lui-même (théorie de Conway).

Les principes premiers de la science sont les suivants :
1). L'univers est intelligible et on peut accéder à sa connaissance.
2). Il existe une réalité extérieure à notre conscience.

Jusqu'à maintenant, ces deux postulats fondamentaux semblent vrais,
mais la physique quantique pourrait indiquer le contraire...

Si l'univers nous semble si cohérent, parfait et beau, c'est
seulement parce qu'il y a des observateurs doués de conscience
pour l'observer.La conscience semble liée aux propriétés de la matière
dans cet univers dans lequel nous vivons.

_________________
http://www.sceptiques.qc.ca/  

« On ne sait que lorsqu'on sait peu, avec le savoir croît le doute. » (Goethe)
« La qualité d’une expérience se mesure au nombre de théories qu’elle fait tomber. »
« Oser savoir en utilisant sa raison critique c’est le fondement de notre modernité, cela reste la condition de son avenir.» (Emmanuel Kant)
« Seul a un caractère scientifique ce qui peut être réfuté. Ce qui n'est pas réfutable relève de la magie ou de la mystique. » (Karl Popper)
« Une théorie est scientifique si et seulement si elle susceptible d'être réfutée ; elle n'est pas vraie, mais tout au plus admise provisoirement. » (Karl Popper)
« Toute connaissance accessible doit être atteinte par des méthodes scientifiques ; et ce que la science ne peut pas découvrir, l'humanité ne peut pas le connaître. » (Bertrand Russell)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le principe anthropique   Aujourd'hui à 22:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Le principe anthropique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prix Nobel de la Paix
» La vie selon Freeman Dyson
» La raison et l'Athée? Jusqu'a l'impasse...
» Si Dieu n'existe pas c'est pareil ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum PARSEC :: _Astronomie & sciences de l'Univers :: Astrophysique-
Sauter vers: